ECORCE : A la découverte des Outardes canepetières

publié le 19/04/2015,
par  Katell Méchineau

Hélène Goossens du GODS (Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres) est donc intervenue pour la 3e fois, en emmenant les élèves dans la plaine autour de Prahecq. Le but de cette intervention était d’observer des Outardes, revenues de migration. Ces oiseaux, farouches et menacés, ne sont pas facilement observables : l’espèce étant en voie de disparition, les individus sont peu nombreux. Le mâle arbore un collier blanc et noir en période de reproduction, ce qui le rend plus identifiable. Et c’est ainsi, qu’avec longue-vue et jumelles, les élèves ont pu en voir parader quelques-uns dans les champs. Les écouter aussi, car Hélène a prêté à tous des amplificateurs de sons qui permettent d’entendre les bruits à une plus longue distance.
L’élevage est-il une solution au déclin de la population ? Les élèves ont bien compris que c’est loin d’être suffisant. L’évolution des pratiques agricoles et les exigences de l’Outarde pour son milieu de vie ne font pas bon ménage. Comme ils l’ont proposé, il faut trouver un "équilibre entre les Outardes et les hommes", comme les Mesures Agro-Envrionnementales, exposées par Hélène en février.
Dernier rendez-vous : le vendredi 22 mai au Cébron, pour les Rencontres de la biodiversité avec d’autres classes du département ayant participé au dispositif ECORCE. Les élèves y présenteront leur poster, qui retrace toutes leurs questions, démarches, réflexions, conclusion sur ce projet mené depuis 5 mois dans différentes disciplines.