CVC et action pour l’hôpital

publié le 02/07/2017, mis à jour le 07/07/2017,
par  Christelle Barichard

Elles ont essayé très rapidement de joindre quelqu’un par courrier. Sans réponse, elles ont demandé à notre principal, M Caillier, d’écrire une lettre officielle pour convaincre. Mais là encore pas de réponse. Il ne restait plus qu’une solution, appeler, joindre un bureau, espérant que par ricochet, elles arrivent à contacter quelqu’un. Mais elles sont en 6ème. Parler à un étranger, à un responsable, expliquer la démarche, surement plusieurs, demander une date, ..., tout cela est très dur. Elles s’entrainent avant de prendre l’appareil. Puis elles se lancent. Une personne répond, elles s’expliquent. Mince, impossible de joindre les personnes responsables. Il faudra recommencer plus tard. Prendre sur la pause de 16h. Encore du temps personnel de grignoter. Et finalement, il n’est pas possible de les joindre. Léna et Jade réessaieront plusieurs fois avant de joindre Isabelle, parce qu’un jour, elles vont réussir à joindre la bonne personne ! Les péripéties auront été nombreuses. Puis il faut maintenant avertir tout le monde ! Elles multiplient les affiches, elles interviennent en début de cours pour sensibiliser un maximum de personnes. Tout doit être déposé dans 2 boites, qu’elles ont joliment décorées placées entre la vie scolaire et le bureau de notre CPE. Les boites se remplissent doucement et pourtant la date approche. Les filles poursuivent leurs affiches.
Puis mercredi est arrivé, les boites sont remplies. M. Caillier les prend dans sa voiture et moi, j’emmène les filles. Il est 14h. La pluie arrive en même temps que nous arrivons sur le parking de l’hôpital. Après plusieurs tours : une place pour chaque voiture se présente mais l’une à un bout, l’autre loin. Pour se retrouver sous une pluie battante, nous avons eu de la chance : rencontrer par hasard une élève du collège avec sa maman. Elles vont nous aider à retrouver M. Caillier. Ouf, merci Lucille ! Chargés de sacs remplis de livres et de jeux, nous devons maintenant trouver Isabelle, notre contact - infirmière. Mais c’est grand un hôpital ! Nous arrivons tant bien que mal, à notre RDV. Et là, Isabelle accompagnée d’une autre Isabelle, infirmière aussi et d’une jeune fille, Marion, nous accueillent. Nous déballons tout, des explications sont données, des discussions s’engagent. Isabelle est étonnée de découvrir les filles si jeunes : "Vous êtes en 6ème ! Nous ne savions pas, déjà engagées pour les autres. Et comment vous est venue cette idée pour les enfants de l’hôpital ? "... Marion regarde avec ses grands yeux bleus. Des crayons sont découverts. Nous pensions qu’il s’agissait de craies, mais pas du tout. Il faut les mouiller et l’on peut dessiner. Des photos sont prises, elles seront déposées au fur et à mesure. Le moment est convivial, des boissons nous sont proposées. Mais il faut rentrer. De nouvelles possibilités s’ouvrent pour mieux aider encore les enfants de l’hôpital. De nouvelles actions sont possibles pour l’année prochaine, mais il faudra que Jade et Léna soient réélues !

Merci à Isabelle, à Marion et à Isabelle pour leur accueil. Bravo à Jade et à Léna pour leur grande patience, leur ténacité et surtout leur altruisme ! Bravo à tous, j’ai été très fière de vous accompagner !


Documents joints

Word - 391.1 ko
Word - 391.1 ko

Portfolio

PNG - 3.3 Mo JPEG - 275.4 ko JPEG - 260.6 ko JPEG - 260.6 ko