Paris-Lorraine 2012

Sortie 3ème - Mars 2012


Articles publiés dans cette rubrique

publié le 22/03/2012, mis à jour le 23/03/2012,
par  M BANCHEREAU

Jeudi 22 mars 2012

Jeudi 22 Mars 2012

Ce jeudi 22 mars 2012 après un réveil matinal et un bon petit déjeuner, nous nous sommes rendus au 4ème plus grand fort de la ligne Maginot qui figure parmi les plus important ouvrage d’artillerie française : Simserhof.
La visite a commencé avec la découverte d’un souterrain situé à 25 mètres de profondeur dans lequel nous avons pu appréhender le quotidien des militaires français qui défendaient les frontières avant l’armistice de 1940. Par la suite nous avons parcouru les tunnels souterrains qui servaient de dépôt d’armes à ces mêmes militaires.
Après avoir déjeuner nous sommes allés à la citadelle de Bitche, moment ensoleillé et cinématographique particulièrement enrichissant. Après ces visites nous avons eu le temps de profiter de la ville de Sarreguemines en déambulant l’esprit libre de toutes contraintes.
Et nous sommes enfin retournés à l’hôtel où une fois encore nous avons partagé un copieux dîner et où nous nous sommes relaxés…

publié le 21/03/2012, mis à jour le 05/02/2015,

Mercredi 21 mars 2012

Ce mercredi 21 mars, nous avons eu un programme plutôt chargé ; le matin, nous sommes allés visiter le musée des techniques faïencières. Dans un cadre splendide, nous avons découvert toutes les étapes de la fabrication de la vaisselle. A la fin de la visite, nous avons eu l’agréable surprise d’avoir une boisson offerte par la responsable pédagogique du musée.
Nous nous sommes ensuite dirigés vers la Mine Carreau désaffecté. Après avoir pris notre pique-nique, nous nous sommes divisés en deux groupes. Un ancien mineur nous a fait partagé son expérience de la mine (les différentes étapes de l’extraction du charbon, le grisou, les différents types de galeries minières …). Nous avons déambulé dans des tunnels reconstitués. Nous avons été plongés dans cet univers. Nous remercions nos guides pour leurs témoignages poignants qui ont permis de mieux comprendre la réalité de cet univers ainsi que monsieur Payet sur ces explications concernant la composition du charbon.
Après cette visite, nous sommes allés à la salle des fêtes d’Holving rencontrer nos amis holvingeois. Un historien nous a présenté un diaporama sur la l’histoire mosellane, ponctués de témoignages vivants d’anciens expatriés à Montmoreau et ses environs. Ce moment fut d’une grande émotion puisque à l’âge de 6 ans Marcel est parti d’Holving pour se retrouver dans une famille inconnue. L’intégration a pu se faire grâce au sport (foot) et à l’accueil chaleureux des charentais. Pour compléter les propos, nous sommes rendus sur la ligne maginot aquatique afin de comprendre le mécanisme. Nous avons également visité un blockhaus. La visite guidée s’est immortalisée sur une photo de groupe réunissant les anciens expatriés, leur famille, les élèves du collège de Sarralbe et ceux de Montmoreau.
Pour clore cette journée riche en émotion, nous avons partagé un repas. Différents chants préparés par les élèves ont immortalisé cette rencontre ainsi que des discours (élus, principaux des deux collèges). Il faut espérer que cet échange intergénérationnel puisse se concrétiser durablement.

Melles Amélie G. , Aline S. , Mélodie C., Emilie T.

publié le 20/03/2012, mis à jour le 29/07/2013,
par  M BANCHEREAU

Lundi 19 Mars 2012 : Paris

Lundi 19 mars 2012

Après un départ matinal (4h00) et sept heures de bus nous arrivons à Paris. Nous commençons par visiter le mémorial de la Shoah avec l’exposition permanente intitulée « La rafle et la mort de millions de juifs ». Cette exposition riche témoigne des horreurs de l’histoire de la seconde guerre mondiale. Cette exposition nous sensibilise vraiment à la cruauté du génocide juif. Personnellement je me suis senti mal à l’aise à la lecture de ces chiffres horrifiants. Plusieurs objets de la période concernée nous sont présentés (tenues vestimentaires, bijoux, sac à cheveux) ainsi que les témoignages des rescapés observés à l’occasion de la reconstitution d’une chambre à gaz. À l’extérieur du musée sont inscrits tous les noms des personnes (« mur des Justes ») ayant permis à un certain nombre de personnes de survivre à ce génocide : la Shoah ou solution finale. Dans la cour intérieure du mémorial un autre mur fait apparaître les noms des 76 000 victimes juives dont 11 000 enfants ayant vécu en France durant l’occupation ; 2500 survécurent. Une colonne au centre de la cour porte les principaux noms des camps de concentration dans lesquels furent déportés quelques 6 000 000 de juifs. Une jeune fille juive de 12 ans déportée fut victime des expériences médicales contre la tuberculose : elle fut pendue au tuyau du chauffage. Cette anecdote symbolise toute l’atrocité vécue par ce peuple soumis au nazisme.
Suite à cette visite nous avons partagé, place des Vosges, un repas ensoleillé et frugal en compagnie des pigeons estropiés de Paris.
Une seconde visite en présence du député de Charente, monsieur Viollet, nous a permis de découvrir l’assemblée nationale, hémicycle que nous n’avions eu l’occasion de voir qu’à la télévision et que nous voyons désormais d’une manière bien différente.
Après une brève escapade parisienne qui nous permit de découvrir l’essentiel des grands monuments de la capitale, du XVI au XX siècles – le grand et le petit palais, le Louvre et sa pyramide, l’île de la cité et Notre Dame, la place de la Bastille, le musée d’Orsay, les Tuileries, la rue de Rivoli, la Comédie française, la tour Eiffel, la tour Montparnasse, le ministère des finances, la BNF, l’obélisque, l’arc de triomphe, le quartier de la défense et le palais omnisport de Bercy – nous avons repris la route plein d’entrain en direction de la Lorraine. Notre chauffeur Régis, remarquable par sa conduite et son professionnalisme et dont le total des points était à son paroxysme, nous mena à destination. Quant à nos deux accompagnateurs favoris, monsieur et madame Vinet, nous ne les remercierons jamais assez de leur bienveillance et du plaisir que nous avons à voyager avec eux.

Imprimer