Musique et Bombe Atomique II

publié le 06/05/2012, mis à jour le 03/02/2013,
par  M.PLOQUIN

• Domaine de la chanson (à écouter & à chanter)

La musique accompagne le contexte de la 2d guerre mondiale :
- “We will meet again” chantée par Vera Lynn

un document We’ll meet again (PDF de 51.4 ko)


La musique accompagne le contexte de la guerre froide :
- “Russians” chanson de Sting (évocation de "Little Boy", Oppenheimer, etc.)

un document Russians/Sting (PDF de 58.8 ko)

Chanson Avertissement, Dénonciation, Contestation :
- “La bombe humaine” chanson du groupe Téléphone

un document La bombe Humaine (PDF de 88.7 ko)


- “Assez” chanson de Claude Nougaro,
- “Le swing du président” chanson de San Severino,

un document Le swing du président (PDF de 121.6 ko)


- "Earth song" de Mickael Jackson


- “La java des bombes atomiques” de Boris Vian

un document La Java des BA (PDF de 22.5 ko)


Ci-dessous 3 versions :




- "Hiroshima" de Georges Moustaki
_



- "Hiroshima mis a mort" du groupe (Rochelais !) Asyl
- “Irradié” chanson de Jacques Higelin

• Domaine de l’audition & de la création


L’effet "bombe atomique" ressenti sous différents angles
- L’effroi face à l’holocauste “Thrène” de K. Penderecki

un document Fiche audition "Thrène" (PDF de 217 ko)


un document Création d’après "Thrène" (PDF de 69.9 ko)

- Le symbole paroxystique de l’explosion - concentré d’énergie : “E=MC2 Atomic Basie" album du Big Band de Count Basie

Album "E=MC2 Atomic Basie"

- Souffrance : mémoire et difficulté de communiquer l’indicible :
"Hiroshima mon amour" musique du film d’Alain Resnais par Georges Delrue.
(Voir plus bas dans Cinéma...)

un document Fiche de travail HmA (OpenDocument Text de 220.6 ko)

• Compléments documentaires pour l’Histoire des Arts

1) CINÉMA :
- "Docteur Folamour" (1963) film de Stanley Kubrick - Scène finale :


- "Hiroshima mon amour" film d’Alain Resnais Début - des images peuvent choquer...Cliquer ici


Ecouter aussi un extrait d’émission où Higelin parle de Marguerite Duras et où on entend l’écrivain qui parle de son "Hiroshima mon amour"

un document Higelin sur Duras (MP3 de 689 ko)


2) ARTS PLASTIQUES
- Andy Warhol Atomic Bomb

Image 3


- Yves Klein

"Hiroshima" Yves Klein, 1962


- Jocelyn Bigot

"Hiroshima" Jocelyn Bigot, 2004


- Projet Hiroshima 2001-03, Art : "Hiroshima, 6 août 1945, après la bombe atomique", interprété par Mauro Bordin, peintre italien, une peinture monumentale de 30mx2,5m, huile sur papier Cliquer ici

png_image_4-6


3) LITTÉRATURE :
- Roman "Le jour où le soleil est tombé" De Hashizume Bun Cliquer ici
Fumiko a 14 ans et est en troisième année au collège pour filles.
En avril 1944, le gouvernement japonais a mis en place le système des élèves réquisitionnés pour l’effort de guerre. La guerre se prolongeant et la quasi-totalité des hommes dans la force de l’âge étant enrôlés, tous les élèves à partir du collège sont réquisitionnés pour travailler dans les usines ou dans l’administration. Fumiko travaille pour le ministère des postes et télécommunications. La maison de Fumiko se trouve à côté du château, à moins d’un kilomètre du centre de l’explosion. La banque postale est à 1 kilomètre et demi du point d’impact et c’est là que Fumiko se trouvait à 8h, le 6 août 1945.

Image 5


- "Hiroshima, mon amour" de Marguerite Duras (voir le film d’Alain Resnais ci-dessus)
4) BANDE DESSINÉE :
- (Disponible au CDI)

Gen d'Hiroshima


- 

Au nom de la bombe


- 


5) DONNÉES HISTORIQUES
- Voir un site complet Cliquer ici
- de L’institut d’Hiroshima Cliquer ici


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois