Jazz Racines (2015)

publié le 06/01/2015,
par  M.PLOQUIN

Introduction généralités :
Le jazz est apparu en Amérique vers le XIX siècle. Le Jazz est un "métissage" de la musique africaine des esclaves (improvisation, rythme, appel & réponse…) et de la musique des colons européens (tonalité, instruments, cantiques, danses…). Souvent improvisée, le jazz est une musique rythmée et expressive.

1ere Vidéo : Enregistrement de worksongs (chants de travail) dans un pénitencier du Texas (date de 1947), où la tradition orale de ces chants s’est perpétuée. A noter : procédé du « Call and Respond » typiquement africain (alternance soliste/chœur) & Phrases suspensif-conclusif pour le refrain.
Résumé
1ere Extrait :
« Hammer Ring » worksong (chant de travail) dans un pénitencier du Texas (date de 1947), où la tradition orale de ces chants s’est perpétuée. A noter : procédé du « Call and Respond » typiquement africain (alternance soliste/chœur) & Phrases suspensif-conclusif pour le refrain.

2eme Vidéo :
« Nobody knows » chant religieux (cantique) = exemple de NegroSpiritual
Lien You Tube (intégration refusée)
Résumé :
2eme Extrait :
« Nobody knows » : Louis Armstrong (chanteur & trompettiste) interprète ce « negro-spiritual » et improvise autour de la mélodie.

3eme Vidéo :
« Go down Moses »
Style Gospel avec intervention d’un chœur en alternance avec le soliste
Le texte biblique fait un parallèle entre le peuple d’Israel et les noirs


Résumé :

3eme Extrait :
Dans « Go down Moses », autre Negro Spiritual, le texte fait un parallèle entre l’esclavage des noirs au XIXe en Amérique et celui du peuple d’Israel dans l’histoire biblique. Claude Nougaro en a fait une adaptation française « Armstrong ».)

Armstrong tu te fends la poire
On voit toutes tes dents.
Moi, je broie plutôt du noir
Du noir en dedans.
Chante pour moi ,
Louis Louis oh oui oh oui
Chante, chante, Chante, chante
Chante ça tient chaud.
J’ai froid oh moi
Qui suis blanc de peau

4eme Vidéo : « Oh when the saints go marchin’ in » typique du style New Orleans
Trompette = le thème, clarinette & Trombone en improvisation collective. Piano, contrebasse et batterie forment la "section rythmique".


Résumé :
4eme Extrait :
« Oh when the saints go marchin’ in » typique du style New Orleans avec le Thème à la trompette et les autres instruments en improvisation collective. Louis Armstrong (chanteur & trompettiste) interprète et improvise autour de la mélodie. En accompagnement du leader, il y a le contrechant de Clarinette plus aigu et celui de Trombone plus grave et plus espacé.
La « Section Rythmique » est constituée de la Contrebasse, du Piano et de la Batterie)

5eme Vidéo : Extrait de Sister Act : le Gospel.
On retrouve le Call & Respond, et les appuis rythmique forts, scandés dans les mains sur les 2e et 4e temps.


Résumé :
5eme Extrait : « Oh happy day ! »
Il s’agit d’un Gospel avec intervention d’un chœur en alternance avec le soliste. On retrouve le Call & Respond, et les appuis rythmique forts, scandés dans les mains sur les 2e et 4e temps.


Commentaires