L'interview de M. Charles Vasserot publié le 31/01/2009  - mis à jour le 15/02/2009

Particularités du lycée

Le comité : D’après vous, quelles sont les particularités du lycée de la Venise Verte, par rapport à d’autres établissements ?

M. Charles Vasserot :

 Son implantation géographique "Faire vivre le quartier dans sa ville en faisant entrer la ville dans le quartier". Dans le cadre du Développement Social des Quartiers (D-S-Q) l’implantation du lycée de la Venise Verte au Clou Bouchet faisait partie de cette dynamique.

 La place entière a été réservée à la formation continue pour adulte en prévoyant des locaux spécifiques dès sa création (surface et chauffage autonomes).

 La nomination du proviseur le 1er septembre 1988, un an avant l’ouverture, afin, d’une part, de suivre le chantier et d’y suggérer des modifications éventuelles (câblage, antennes paraboliques, laboratoires de langues, cabine vidéo, salle de réunion plus grande, ...), d’autre part, préparer les lots de matériel et de mobilier qui devaient faire l’objet des appels d’offre par le Conseil régional.

 Transfert de certaines pratiques de la formation continue des adultes, avec la mise en place des techniques de recherche d’emploi avec la collaboration de l’ANPE et le soutien individualisé avec installation d’ateliers pédagogiques.

 Accueil de récurrents qui s’avérera être une opération bénéfique.

 Ouverture vers l’extérieur, en particulier avec d’autres établissements étrangers afin de développer, à coût modéré, des séjours et des stages en entreprise.