Accueil Travaux d'élèves 2007/2008 Voyage en Italie Les domus...
Accueil Travaux d'élèves 2007/2008 Voyage en Italie Les domus...

Les domus publié le 12/06/2008  - mis à jour le 08/11/2008

Buongiorno ! Je suis Cesare, votre guide. Je vais vous faire visiter une domus -une maison familiale romaine- , qui était l’habitation la plus utilisée dans les villes moyennes, à l’époque de la Rome antique.

Les domus étaient des maisons particulières, réservées aux plus riches. Regardez le mur extérieur : il est dépourvu de fenêtres afin d’isoler la maison du bruit ambiant. Maintenant, suivez-moi dans la domus...

Nous voici dans l’atrium, qui était la pièce de réception. Regardez au plafond : le toit est ouvert, ce qui permettait de recueillir l’eau dans ce bassin, l’impluvium, situé au centre de l’atrium. Grâce à cette ouverture, l’atrium était la pièce la plus lumineuse de la domus.

un impluvium à Pompéi

De nombreuses pièces donnaient sur l’atrium. Suivez-moi dans le triclinium...

Le triclinium était la salle à manger des romains. Ils y mangeaient l’été, allongés sur des banquettes et servis par des esclaves. L’hiver, les repas étaient pris dans l’atrium.

Continuons maintenant notre visite en passant par le cubiculum, la chambre à coucher. Comme vous l’avez certainement remarqué durant le début de notre visite, les murs, les plafonds et les sols étaient ornés de moulures, de placages en marbre et de mosaïques. Ces dernières représentaient souvent des figures géométriques et animales. Ces travaux délicats étaient confiés à des artisans qualifiés, venus parfois de très loin.

Entrons maintenant dans le lararium. Dans cette pièce se trouvait un autel. Chaque jour, la famille honorait les lares, les divinités romaines du foyer. Cependant, dans certaines maisons, ces rites se déroulaient dans l’atrium.

Poursuivons la visite en passant par le tablinum, le bureau, puis dirigeons-nous vers le jardin.

Voici le péristyle. C’est une galerie fermée par des colonnes qui entourent le jardin. Les Romains pouvaient se promener et discuter à l’ombre... et les jours de pluie. Au passage, regardez le toit de la domus. Les charpentes étaient recouvertes de tuiles plates, tegula, en terre cuite. Pour rendre le tout bien étanche, sur les jointures, on posait des tuiles de forme demi-cylindrique, imbrex, imbrices au pluriel, moins larges à un bout, ce qui permettait de les poser les unes sur les autres.

Finissons notre visite en nous dirigeant vers le fond du jardin. C’était ici que logeaient les esclaves, employés comme servantes, cuisiniers, gardiens ou dames de compagnie.

Mesdames et messieurs, je vous remercie de votre attention, et vous souhaite une bonne fin de séjour dans ce beau pays qu’est l’Italie. N’oubliez pas le guide...

Plan d'une domus

Sources

 Science et Vie Junior, Hors-Série n°42
 Carnet de voyage Italie, 2008


Retour à la rubrique Voyage en Italie

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Partager

     

Dans la même rubrique

 Le Grand Cirque
 La maquette de Rome
 La Colonne Trajane
 Les matériaux de construction.
 Les domus