Reportage sur un élevage hélicicole ( vers 1998-1999) publié le 23/09/2009

Récolte et Séchage
L’escargot est ramassé lorsque sa coquille est dure et bordée. Il faut passer tous les 15 jours de juillet à mi-octobre dans les parcs. Cette phase de ramassage est assez délicate. Il faut éviter d’abîmer trop d’escargots en soulevant les abris ou en les remettant en place. Une fois récolté, les escargots sont stockés en filets et placés sous serres ventilées pendant 8 jours. Les escargots vont se sécher, se vider et refermer leurs coquilles. Ils sont stockés en chambre froide pour attendre la commercialisation.

La commercialisation
Il y a seulement deux héliciculteurs dans les Deux-Sèvres et Michel Soulet est l’un d’eux. Il ne s’est pas contenté de produire des escargots. Il y a 3-4 mois, il a mis en route la commercialisation de conserves. Celles-ci sont fabriquées par un traiteur dans un laboratoire de Charentes qui réalise plusieurs recettes. Michel Soulet ne fait pas de marché régulier mais il vend pendant les grandes occasions (Noël, nouvel an, pâques …). Il fait très peu de vente à la ferme. Il vend aux grossistes, aux traiteurs et aux gens qui transforment les escargots. La publicité est faite par une agence de communication, Michel Soulet a pour projet l’utilisation et l’installation d’Internet.

Le marché de l’escargot est vaste. Les Français en consomment environ 30 000 tonnes par an qui proviennent d’autres pays. Pour vendre et livrer sa production Michel Soulet fait beaucoup de déplacements, dans le nord et l’est de la France, dans le Cantal, dans la Dordogne, dans le Puy Dôme ou encore dans le Pas de Calais.