Erasmus+ publié le 23/05/2023

A la découverte de Mediolanum Santonum

Ce matin du mardi 16 mai 23 nous, les élèves d’Ulis, avons accueilli des enseignants italiens partenaires du projet ERASMUS.

Nous avons quitté l’établissement avec les minibus pour nous rendre à l’arc de Germanicus, lieu de rendez-vous pour prendre le petit train touristique électrique de Saintes qui emprunte un chemin de découverte des Monuments historiques de la ville.

Du point de départ, le train fait le tour de l’arc et aussitôt retentit la voix du guide commentant au passage les monuments observés.

De la place Bassompierre nous avons emprunté le pont Bernard Pallissy qui enjambe la Charente, que nous avons longée par le quai de l’Yser. Au bout du quai, se trouve le port Larousselle, ancien lieu de départ des navires de commerce vers le port de Rochefort.

Le petit train retourne alors sur le quai de l’Yser et remonte la rue du bois d’amour, où se trouve le célèbre parking, haut lieu de rencontre des Saintaise et des militaires.

Le chemin passe devant le palais de justice par le cours National, on y apprend que Saintes était la préfecture de la Charente inférieure sous le consulat. La Rochelle étant devenue une préfecture par une décision Napoléonienne.

La villa Musso, dont la construction est due à une famille ayant fait fortune grâce au cognac nous éblouit alors les yeux.

Nous passons devant le bâtiment de la banque de France et empruntons le cours Reverseau, où nous pouvons apercevoir le temple protestant construit en béton.

A droite, la rue Saint Eutrope nous conduit à la basilique majestueuse, puis les petites ruelles nous amènent devant l’amphithéâtre, témoin du passé important de la ville.

Le petit train nous ramène alors devant le Gallia, cinéma du centre, dans un bâtiment couvert de cuivre.

Nous empruntons ensuite la rue Alsace Lorraine pour faire face à la Cathédrale Saint Pierre de Saintes.

Après un prompt arrêt photos, nous circulons autour de la place Blaire pour admirer la colonne élevée pendant la révolution française pour marquer et célébrer la liberté.

Le petits train s’engage à nouveau sur le pont Bernard Palissy pour traverser l’avenue Gambetta et nous conduire à l’Abbaye aux Dames. C’est alors la fin de la visite et nous rentrons à L’EREA.

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 Profmac

Partager