Les poèmes primés du concours Lire en Vienne

publié le 10/12/2013,
par  Elèves du Club Journal

Premier prix Dans le jardin de papy

A l’ombre de la cabane à outils
Romain s’est endormi.
Dans la haie, la pie fait son nid
Elle ne voit pas la petite fourmi.

La brouette couine, voici Quentin
Qui roule la terre.
Tomates, carottes, asperges, patates, radis
Melons, citrouilles, petits pois, fèves,
Il rêve de son jardin.

Le front en sueur, Marc bine, bêche, ratisse la terre.
Il plante les petites graines de légume et se dépêche avant l’hiver.
Accroupie, Lisa cueille les fraises,
Qu’elle pose dans le panier.

Elle chantonne : « A la salade
Je suis malade
Au céleri
Je suis guérie . »
« A la noisette
Il y a boulette
A la pêche
Elle se lèche
A la pomme
Elle ronronne. »

C’est bientôt le soir, Damien prend son arrosoir
Il fait sortir les petits escargots des poireaux.

Les enfants de l’ IME

Deuxième prix Je voulais être jardinier

Je voulais être jardinier
Mais fallait travailler
Même quand il pleuvait.
Je voulais être jardinier
Pour que mon jardin
Sente le parfum de mille roses.
Je voulais être jardinier
Pour enfin voir
Les papillons volés au dessus des fleurs.
Je voulais être jardinier
Pour offrir une rose
Aux filles que je croiserais.
Je voulais être jardinier
Pour planter des fleurs
De toutes les couleurs
Pour que les enfants
Voient la vie en couleurs.

Elodie Vely

Troisième prix La robe de la fleur

Pour que la marguerite se déshabille
Il lui faut de l’aide pour ôter ses pétales
un a un qui brillent.

L’avocat ôte sa robe vert foncé
Pour aller enfin se coucher !

Et tout comme le pissenlit on se laisse
porter par le vent
Tout doucement.

Durand Natacha

Prix spécial CE2 Il y a une fête dans mon jardin

Il y a des légumes rigolos qui jouent au football
avec une cerise qui parle en roulant sur la terre.
Il y a une patate, une fraise, un radis et une tomate qui parlent et qui courent.

Les équipes sont faites : d’un côté la patate et le radis de l’autre la fraise et la tomate. Il y a match nul, les capitaines sont énervés.

Demain ils iront à la piscine dans la bassine avec des copains et des copines.
Et ils iront construire une cabane dans les arbres.

Jules Leveque


Liens incontournables