Accueil Actualités Métier d’ex...
Accueil Actualités Métier d’ex...

Métier d’expert comptable publié le 18/01/2019

Monsieur Limoges, expert comptable et commissaire aux comptes, est venu à la rencontre des élèves de STMG.

Monsieur Limoges a dans un premier temps présenté son cursus scolaire et professionnel.
Après un baccalauréat scientifique, il a poursuivi en DUT GEA (bac + 2) puis en DCG (bac + 3). Il a ensuite décidé de faire un DSCG (bac + 5) et un DEC (bac + 8). Ces formations lui ont permis d’intégrer la profession d’expert comptable.
DUT GEA : diplôme universitaire et technologique, série gestion des entreprises et des administrations
DCG : diplôme de comptabilité et gestion
DSCG : diplôme supérieur de comptabilité et gestion
DEC : diplôme d’expertise comptable

Après avoir travaillé dans différentes organisations, il a décidé de créer son cabinet et est à ce jour associé dans un cabinet d’expertise comptable à Poitiers. Le cabinet compte 30 collaborateurs qui ont des formations allant du bac+2 (BTS ou DUT) à bac +5 (master).

Il a ensuite présenté ses missions qui peuvent se résumer ainsi :
1- Gestion du cabinet : en tant que chef d’entreprise, il doit effectivement gérer ses équipes, manager l’entreprise, définir une stratégie
2- Aide à la création d’entreprise : par exemple si un entrepreneur veut se lancer sur le marché, il peut venir voir l’expert comptable qui va l’aider à choisir le statut juridique le plus adapté, faire une étude de marché pour connaître les probabilités de réussite du projet, rechercher les aides à la création dont il pourrait bénéficier, voir s’il il lui est possible d’emprunter… Il pourra dès lors accompagner l’entrepreneur dans ces démarches de création d’entreprise.
3- Suivi de l’évolution de l’entreprise : au fil du temps l’entreprise va évoluer, l’expert comptable est encore là pour accompagner son client. Déterminer par exemple quelles sont les possibilités d’exonérations fiscales, l’opportunité de créer une licence pour étendre la marque ou de se lancer dans la création de structures à l’étranger. Voir avec lui s’il est opportun de se réendetter ou d’accueillir de nouveaux associés, changer de statut juridique. S’occuper des recrutements de salariés avec la rédaction des contrats de travail, gérer les ruptures de contrat, s’occuper du calcul des salaires dans l’entreprise…
4- Accompagner la fin de l’entreprise : l’expert pourra conseiller le dirigeant sur les modalités de transmission de son entreprise à ses enfants, sur la vente de l’entreprise.

L’expert comptable est donc un “coach d’entreprise”.
Il apporte des conseils dans de multiples domaines : juridique, managérial, économique, fiscal… C’est pour cela que la formation est pluridisciplinaire car il doit pouvoir intervenir sur tous les aspects de management de l’organisation. La formation continue est organisée par le Conseil de l’Ordre des Experts Comptables afin de rester informé de toutes les évolutions concernant l’entreprise.
Il entretient une relation privilégiée avec ses clients et les rencontre régulièrement. Il reste à leur écoute pour tout conseil. Il faut donc avoir des qualités de communicant. L’expert comptable est finalement rarement dans son bureau, il se déplace chez les clients pour les accompagner.

Les métiers de la gestion en mutation
Les métiers ont beaucoup évolué avec l’arrivée des PGI, des logiciels spécialisés dans la gestion comptable. L’établissement des comptes en est facilité. Ceci va encore évoluer avec l’arrivée de l’intelligence artificielle. Les documents étant dématérialisés seront reconnus directement par le logiciel, les enregistrements effectués dans les comptes automatiquement. Ce travail de saisie et d’intervention de l’homme va donc disparaître au profit d’un travail d’analyse des documents de gestion. Le conseil à l’entrepreneur va devenir l’essentiel du métier de l’expert comptable et des collaborateurs en cabinets.

Recrutement et mobilité professionnelle
Le monde de la gestion a de gros besoins en personnel. Le cabinet comptable de Monsieur Limoges recrute 3 collaborateurs supplémentaires par an sans qu’une expérience ne soit nécessairement exigée. Certains collaborateurs sont même recrutés dès la sortie de leur formation. Dernièrement, ils ont recruté un candidat issu d’un BTS directement après l’obtention de son diplôme. Les profils sont variés puisqu’ils ont besoin de personnel qui peut être à la fois gestionnaire, juriste, commercial, fiscaliste… Les recruteurs sont attentifs aux motivations du candidat, à ses envies de progresser et à son savoir être. Mais cela doit aussi se faire dans le respect de la vie familiale, il faut trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie de famille.
Les métiers sont variés, on peut soit rester “polyvalent” ou se spécialiser dans un domaine précis telle que la gestion du personnel. Le salarié pourra soit décider de rester en cabinet comptable ou décider de rejoindre une autre entreprise pour un poste de directeur administratif et financier par exemple.

Les métiers de la gestion sont donc extrêmement variés et une multitude de formations peuvent y conduire.
Les métiers de la gestion
Onisep métiers de la gestion
Gestion Audit Ressources humaines
Management gestion de l’entreprise

Portfolio