LA FORMATION

publié le 12/01/2018, mis à jour le 26/01/2018,
par  HARDOUIN Céline

LA FORMATION

• 

L’aide-soignant exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier, dans le cadre du rôle propre dévolu à celui-ci, conformément aux articles R. 4311-3 à R. 4311-5 du code de la santé publique.

Dans ce cadre, l’aide-soignant réalise des soins liés aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l’autonomie de la personne ou d’un groupe de personnes. Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins. L’aide-soignant accompagne cette personne dans les activités de sa vie quotidienne, il contribue à son bien-être et à lui faire recouvrer, dans la mesure du possible, son autonomie.
Travaillant le plus souvent dans une équipe pluriprofessionnelle, en milieu hospitalier ou extrahospitalier, l’aide-soignant participe, dans la mesure de ses compétences et dans le cadre de sa formation aux soins infirmiers préventifs, curatifs ou palliatifs. Ces soins ont pour objet de promouvoir, protéger, maintenir et restaurer la santé de la personne, dans le respect de ses droits et de sa dignité.

Les compétences liées au diplôme professionnel d’aide-soignant, au nombre de 8, sont listées et décrites dans le référentiel de compétences du diplôme (arrété du 25 janvier 2005 Annexe V).
Le diplôme peut s’acquérir soit par le suivi et la validation de l’intégralité de la formation, en continu ou en discontinu, soit par le suivi et la validation d’une ou de plusieurs unités de formation (module et stage) correspondant à une formation complémentaire en fonction des modes d’accès au diplôme.

L’ensemble de la formation comprend 41 semaines soit 1 435 heures d’enseignement théorique et clinique en institut de formation et en stage, réparties comme suit :

  • Enseignement en institut de formation : 17 semaines, soit 595 heures
  • Enseignement en stage clinique : 24 semaines, soit 840 heures.

Durant la formation, les élèves bénéficient de congés (3 semaines pour les élèves débutant une scolarité en septembre).

La participation à l’ensemble des enseignements est obligatoire.

Modules de formation :

Les modules de formation correspondent à l’acquisition des huit compétences du diplôme :
Module 1 Accompagnement d’une personne dans les activités de la vie quotidienne : 4 semaines (140 heures)
Module 2 L’état clinique d’une personne : 2 semaines (70 heures)
Module 3 Les soins 5 semaines : (175 heures)
Module 4 Ergonomie : 1 semaine (35 heures)
Module 5 Relation - Communication : 2 semaines (70 heures)
Module 6 Hygiène des locaux hospitaliers : 1 semaine (35 heures)
Module 7 Transmission des informations : 1 semaine (35 heures)
Module 8 Organisation du travail : 1 semaine (35 heures)

LES STAGES

• 

Les stages cliniques sont organisés par les instituts de formation en collaboration avec les structures d’accueil. Ils constituent un temps d’apprentissage privilégié de la pratique professionnelle. Ils s’effectuent dans des secteurs d’activités hospitaliers ou extra-hospitaliers, au sein de structures bénéficiant d’un encadrement par un professionnel médical, paramédical ou un travailleur social. Cet encadrement est assuré par du personnel diplômé, qui prépare progressivement l’élève à l’exercice de sa fonction. Il est recommandé que le tuteur puisse bénéficier d’une formation spécifique.

Chaque stage fait l’objet d’un projet de tutorat établi entre l’équipe pédagogique de l’institut et le responsable de l’encadrement de l’élève dans la structure d’accueil. Il définit, à partir des ressources éducatives de la structure et du niveau de formation de l’élève, les objectifs d’apprentissage, les modalités d’encadrement et les critères d’évaluation.

Dans le cursus complet de formation, les stages sont au nombre de six, de 140 heures chacun, soit 4 semaines. Leur insertion dans le parcours de formation est prévue dans le projet pédagogique de l’institut et permet l’acquisition progressive des compétences par l’élève.

Ils sont réalisés dans des structures sanitaires, sociales ou médico-sociales :
• Service de court séjour : médecine ;
• Service de court séjour : chirurgie ;
• Service de moyen ou long séjour : personnes âgées ou handicapées ;
• Service de santé mentale ou service de psychiatrie ;
• Secteur extrahospitalier ;
• Structure optionnelle.

Sur l’ensemble des stages cliniques, un stage dans une structure d’accueil pour personnes âgées est obligatoire.
Le stage dans une structure optionnelle est organisé en fonction du projet professionnel de l’élève en accord avec l’équipe pédagogique. Il est effectué en fin de formation et constitue le dernier stage clinique réalisé par l’élève.
Lorsque le cursus est réalisé partiellement, la formation s’effectue par unité de formation. Celle-ci correspond à un module d’enseignement théorique et, pour six modules sur huit, un stage clinique qui lui est rattaché :
Sur l’ensemble des stages cliniques, un stage dans une structure d’accueil pour personnes âgées est obligatoire.

Le stage dans une structure optionnelle est organisé en fonction du projet professionnel de l’élève en accord avec l’équipe pédagogique. Il est effectué en fin de formation et constitue le dernier stage clinique réalisé par l’élève.

Lorsque le cursus est réalisé partiellement, la formation s’effectue par unité de formation. Celle-ci correspond à un module d’enseignement théorique et, pour six modules sur huit, un stage clinique qui lui est rattaché :

Stages cliniques :
Module 1 : 4 semaines
Module 2 : 4 semaines
Module 3 : 8 semaines
Module 4 : 2 semaines
Module 5 : 4 semaines
Module 6 : 2 semaines
Module 7 : Pas de stage
Module 8 : Pas de stage


Sommaire de l'article

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Navigation

Articles de la rubrique

  • LA FORMATION

Liens incontournables