Farouchement contre les cahiers de vacances et autres propositions....

Non ils n’auront pas tout oublié...promis...
publié le 10/06/2015,
par  VAILLAND SANDRINE

Je suis toujours un peu désespérée quand je vois fleurir dans les rayons des magasins des rayons entiers de cahiers de vacances ( rien que le titre prête à sourire...) alors que nous n’avons pas fini de travailler nos cours " normaux" avec nos élèves...

Bien entendu ils sont attirants, colorés, on vous promet une révision complète du programme de l’année voire même une anticipation de celui de l’année suivante...hyper forts quand même...

Voici pourquoi je suis adepte des VRAIES vacances qui justement vont permettre un réel travail de fixation des connaissances :
Je reste tout d’abord un peu sceptique quant au fait que l’on puisse faire travailler un enfant ( et plusieurs heures, j’ai regardé les leçons, ça ne se fait pas en 5 mn) alors que le collège est fermé et que tout le monde va à la plage et sent la crème solaire...Déjà que dans une classe, avec la meilleure volonté du monde et un enseignant qui est chef d’orchestre je vous promets que ce n’est pas si simple, alors dans le jardin au soleil...

Vous me répondrez que votre enfant est très sérieux et scolaire...alors pourquoi dans ce cas ne pas le laisser se reposer vraiment, flaner, découvrir un livre, une bd, regarder un programme du National Geographic ou tout simplement ne rien faire ? Les dernières études de Sciences du Comportement et Sciences Cognitives concluent que pour fixer les connaissances il faut des pauses efficaces et réelles ; un enfant, tout comme un adulte, ne va pas désapprendre en un été...par contre il reviendra reposé, avec des souvenirs de vacances et un état d’esprit positif, prêt à se remettre au travail à la rentrée.

Autre cas de figure : votre enfant a eu des résultats médiocres, n’est pas très concerné par son travail scolaire...Vous pensez vraiment que le cahier de vacances, donc du travail en plus en plein été, va permettre de rattraper ce que le travail de toute une équipe éducative n’a pu construire ? Mais vous pouvez peut être veiller à lui donner des objectifs clairs à la rentrée, l’inscrire à l’aide aux devoirs du soir,vérifier son travail très régulièrement et ses résultats, ce sera sans nul doute très positif pour lui et pour vos relations paren/enfant.

Enfin tout métier ayant ses spécificités transmettre un savoir n’est pas simple...et être capable de savoir si ce que ne sait pas l’enfant est une lacune ou pas cela ne s’improvise pas ; j’entends trop souvent des parents me dire qu’ils ont " fait retravailler" le cours le soir et se sont mis en colère car ils ont voulu rajouter des éléments et leur enfant ne savait pas donc...conflit...Nous avons notre expérience et notre bagage d’adultes et nous avons oublié l’état de nos connaissances à leur âge...Prendre un cahier de vacances non seulement vous rajoute du travail mais en plus risque d’entrainer un conflit et vous gâcher la journée...

Et enfin " oui mais c’est il/elle qui me l’a demandé !" Pour certains élèves anxieux c’est une façon de se rassurer et de nous rassurer aussi...mais par expérience soit votre enfant va prendre cela très au sérieux et ne jamais s’accorder une vraie longue pause, soit au bout de deux leçons va laisser le cahier de côté ce qui lui renverra une image négative supplémentaire, dommage si l’objectif était de lui faire prendre confiance en lui...

Et même l’argument " ce sera juste deux heures par jour" n’est pas recevable : quand vous êtes en vacances, les vraies, en mode off, vous aimez que l’on vous dise " au fait tu auras deux heures de papiers/contact clientèles/devis/dossiers " etc... Une vraie décompression ne veut pas dire paresse !

Par contre il y a des pistes à suivre : être vigilants quant aux nombres d’heures devant un écran et au contenu des programmes ( la télé et internet peuvent par contre être source de reportages et de culture, il faut juste cibler un peu) ; les laisser regarder films et dessins animés mais leur dire que ce sera en VO sous titrée...et hop, deux heures d’anglais dans les oreilles, ça fonctionne très très bien....Sur la route des vacances donner à chacun une carte et faire retracer l’itinéraire, repérer les régions, panneaux, types de paysages...Cuisiner ensemble : peser, mesurer, decouper pour aborder ou revoir les fractions...

L’école est là pour donner des bases...l’expérience personnelle, les moments en famille, entre amis, vont représenter le reste, non négligeable, de la culture de chacun ; nous avons tous des souvenirs d’enfance où nous laissons notre esprit vagabonder le matin, les rayons du soleil nous rappelant que nous n’avons RIEN à faire...il sera bien temps en septembre, avec un enfant reposé, de faire le point et de travailler tous ensemble pour que chacun trouve son rythme de travail et son propre parcours...

Voici une liste de films pour les élèves à regarder en VO :
6e/5e/4e/3e
Nightmare before Xmas
The Incredible
A christmas Carol
Alice in Wonderland
Nanny McPhee
ET
Frankenweenie
Harry Potter
Narnia
Et tous les PIXAR ou DREAMWORKS bien entendu !

Plutôt 4e/3e :
Des séries comme Bands of Brothers ou Pacific pour appréhender le travail sur la Seconde Guerre Mondiale
Forrest Gump
Dark Shadows
Dead Poets Society
The Green Line
Frankenstein
Elephant Man
Gandhi
Selma
Invictus
Lord of the Rings
Minority Report
Much Ado about nothing
Oliver Twist
Of Mice and Men
Pirates of the Caribbean
The Horse Whisperer
Sherlock Holmes
Brass Band
Full Monty
The Holiday
Twilight
The hunger Games
The Queen
West Side Story
Witness

Liste non exhaustive et qui peut vous intéresser vous aussi !
Très cordialement ;-) SV


Liens incontournables