Visite des lycées de Poitiers par les 4°

publié le 10/04/2013,
par  prof-espagnol

Résumé de la visite des lycées à Poitiers

Le 7 mars 2013, deux classes de quatrième du collège René Cassin de L’Isle Jourdain sont allées visiter deux lycées à Poitiers : le lycée général et technologique Louis Armand et le Lycée professionnel et technique Réaumur. Voici le bilan de cette journée.

• Le lycée Louis Armand

Lorsque nous sommes descendus du bus, nous avions l’impression d’être regardés comme des extra-terrestres. Ce lycée est immense. Il accueille environ 980 étudiants de 15 à 22 ans. Il y 294 filles (soit 30%) et 686 garçons (soit 70%).

Le lycée est pourvu d’un internat qui peut accueillir jusqu’à 600 élèves soit plus de la moitié de l’effectif global. Chaque chambre accueille 4 lycéens dans les 150 chambres. L’internat comporte un étage de garçons et la moitié d’un étage de filles. La direction de l’établissement envisage d’étendre l’internat à un étage et demi masculin et un étage complet féminin.

Les horaires de l’établissement sont au maximum de 8 heures à 18 heures. L’établissement est spécialisé dans les sciences, les nouvelles technologies et l’informatique. Le lycée prépare les lycéens à des carrières d’ingénieurs.

L’utilisation de l’ordinateur pour la pratique est usuelle et se conclut régulièrement sous forme d’exposés. Pour chaque matière deux professeurs encadrent des classes d’environ 24 élèves.

• Le lycée Réaumur

C’est un lycée beaucoup plus petit que Louis Armand. Il accueille les élèves ayant une bonne appréciation. Le lycée est spécialisé dans la chaudronnerie, la métallurgie et la maintenance de véhicules automobiles et motocycles (des petites aux grosses cylindrée).

L’apprentissage des lycéens se fait par alternance : c’est à dire une semaine de cours puis une semaine de pratique. Lors de la pratique, les lycéens travaillent au coté de professionnels.
Les particuliers comme les professionnels peuvent laisser à la maintenance et faire réparer leur véhicule.

Les étudiants font beaucoup d’activités : ils réparent des voitures (achetées par l’établissement) puis remplissent leur coffre d’affaires en tout genre. Ensuite les lycéens eux-même les emmènent dans des pays africains (ex : au Sénégal).

Deux filles seulement sont dans la maintenance automobile. Elles ont déjà une place au sein d’une grande entreprise de fabrication de voitures car le constructeur voudrait féminiser ses équipes.

Informations recueillies par la classe de 4° 2 du collège René Cassin.
Rédaction : Chloé Paillet et Pécout Camille.


Documents joints

articles 4°2
articles 4°2

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois