Les 4° Galois et les écrans, c’est SCREENS

publié le 03/05/2017,
par  Cécile Lebot

Une mise en scène originale, selon Anaïs, Camille, Cléo et Nina ;
Peu de décors mais beaucoup d’accessoires que l’acteur dévoile tout au long de la pièce !
Un seul acteur pour plusieurs rôles : ce n’est pas ennuyeux car il joue avec le public. Il se déplace sur la scène et dans le public pour exprimer ses sentiments : sa colère, sa joie, sa tristesse.

Un spectacle vivant, par Margaux, Maïwenn, Eléna et Maëva
L’acteur a un scénario mais il a le droit à de l’improvisation par exemple quand il dialogue avec le public. Chaque pièce est UNIQUE et ne dure pas exactement le même temps. Il y a un même scénario mais un rythme différent.
Comment Sarah Carré a -t-elle eu l’idée de cette pièce ? Elle habitait dans une ville qui la finançait pendant qu’elle écrivait. Elle a ainsi rencontré des jeunes du littoral dunkerquois avec qui elle a échangé sur l’usage des portables et des réseaux sociaux.

Ecrans et Carnaval quel rapport ? par Axel, Irvin, Anton et Arnaud
Sarah Carré compare le carnaval et la Toile (le web) car dans les deux cas on ne reconnaît plus ses amis et on devient ami avec des inconnus. On se rapproche de ceux qui nous ressemblent en apparence : Et oui ! Au carnaval de Dunkerque les hommes se travestissent en femmes et les femmes en hommes !

Quelles qualités doit avoir l’acteur ? par Romane, Eline, Camille, Eloïse
L’acteur doit être actif, sportif, il doit être en confiance et ne pas avoir peur quand il parle avec le public.
C’est aussi une pièce HUMORISTIQUE même si l’histoire racontée est triste.

Les écrans pour les parents et les enfants, par Théo, Tony, Raoul et N’Diack
Il n’ ya pas que les enfants qui sont sur leurs écrans mais aussi beaucoup de parents : ceci coupe les dialogues pendant les moments à partager avec sa famille. A cause des écrans, les parents et enfants deviennent moins proches mais les écrans sont quand même bien pour se détendre.

Que nous dit cette pièce sur l’éducation des enfants ? par Justin, Tom, Clément, Thibaud et Nicolas.
Cette pièce nous met en garde contre les fugues. Il faut réussir à se faire respecter et dans la pièce le père ne se fait pas respecter parce qu’il donne des règles qu’il ne respecte pas lui-même comme l’utilisation du téléphone portable à table.
Cette pièce nous dit que les écrans sont une source de conflits permanente. Les écrans provoquent aussi un isolement dans la vraie vie . Elle nous dit aussi que le père ne reconnaît plus son fils à l’adolescence car il est devenu moins proche de lui et ne l’a pas vu grandir.
Cette pièce nous a bien fait réfléchir sur l’éducation.


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Liens incontournables