Accueil Actualités Adaptation...
Accueil Actualités Adaptation...

Adaptation des modalités de passage des examens nationaux : Bac (1ère et Tale) et BTS + questions générales publié le 06/04/2020

[Communiqué de presse du 03 avril 2020 ]
Au regard des incertitudes sur les évolutions de la situation sanitaire, la perturbation dans l’apprentissage des élèves et la complexité d’organisation de nos examens nationaux et après une large consultation, le ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse a proposé au Président de la République et au Premier ministre des aménagements.
"Il n’est pas possible, comme l’a dit le Premier ministre hier soir, que les élèves puissent passer le baccalauréat dans les conditions normales."

Ces épreuves se traduisent en effet, chaque année, par la convocation de plus de deux millions d’élèves, en France mais aussi à l’étranger, de la mi-mai au début du mois de juillet. Préparées dès le mois de septembre, elles impliquent plusieurs semaines de mobilisation des personnels du ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse, l’impression de plusieurs centaines de sujets, représentant plus de 100 millions de pages, et la convocation d’épreuves successives réunissant de très nombreux candidats dans les mêmes salles.

En outre, après le retour des élèves en classe, l’enjeu principal sera de consacrer l’essentiel du temps aux apprentissages afin de limiter d’éventuels retards et de permettre une poursuite d’études au lycée et dans les formations du supérieur dans de bonnes conditions.

Après une large consultation des partenaires sociaux, des fédérations de parents d’élèves, des délégués nationaux et académiques des lycéens, le ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse a proposé au Président de la République et au Premier ministre des aménagements qui tiennent compte de trois critères essentiels :
• le critère sanitaire ;
• le critère pédagogique ;
• le critère logistique.

Le principe général : l’ensemble des épreuves du diplôme national du brevet et du baccalauréat général, technologique et professionnel sont validées à partir des notes du livret scolaire, à l’exception de l’épreuve orale du baccalauréat de français qui est maintenue.

En pratique pour chaque niveau d’élèves :

Pour les élèves de troisième : le diplôme national du brevet sera obtenu à partir de la moyenne des notes que l’élève aura eues durant les trois trimestres de l’année de troisième à l’exception des notes obtenues pendant le confinement dans les disciplines concernées.

Pour les élèves de première :
 Les épreuves anticipées de français : la note de l’épreuve écrite du baccalauréat de français sera la moyenne des notes obtenues par l’élève tout au long de l’année dans cette discipline hors les notes obtenues lors de la période de confinement.
L’épreuve orale du baccalauréat de français sera passée dans les conditions prévues, à la fin du mois de juin et au début du mois de juillet, sur la base d’une liste d’au moins 15 textes en voie générale, et 12 textes en voie technologique, qui sera validée par le professeur ;
 Les épreuves communes de contrôle continu : l’histoire-géographie, les langues vivantes, les mathématiques en filière technologique ne donnent pas lieu à une évaluation. Dans ces disciplines, la moyenne qui sera retenue pour le baccalauréat sera l’addition de la note obtenue aux épreuves communes passées cette année et celles qui seront passées en classe de terminale.
L’épreuve portant sur l’enseignement de spécialité qui n’est pas poursuivi en terminale et l’épreuve d’enseignement scientifique sont validées par les notes obtenues durant toute l’année par le candidat dans ces deux disciplines à l’exception des notes obtenues pendant le confinement.

Pour les élèves de terminale : pour les élèves de terminale générale et technologique, l’ensemble des épreuves sont validées par la note obtenue dans les disciplines concernées durant les trois trimestres de l’année de terminale à l’exception des notes obtenues pendant la période de confinement.
 Les notes des épreuves déjà passées en première sont gardées.
 Les mentions sont maintenues.
 Un jury d’examen des livrets arrêtera les notes définitives. Ce jury étudiera les livrets scolaires pour, le cas échéant, valoriser un engagement, les progrès des élèves, garantir l’équité entre les candidats, et vérifier, c’est un point important, l’assiduité des candidats.
 Les candidats ayant obtenu entre 8 et 9,9 pourront passer des oraux de rattrapage dans les conditions actuelles.
 Sur décision du jury d’examen, et après étude des livrets scolaires, certains candidats seront autorisés à passer le baccalauréat à la session de septembre.

Pour les élèves de lycées professionnels : les épreuves de BEP, de CAP et de baccalauréat professionnel sont validées sur la base du contrôle en cours de formation déjà passées et du livret scolaire. Ils sont eux aussi attribués par un jury d’examen, présidé dans chaque académie par un universitaire. Ce jury s’assure de l’harmonisation des notations et de l’égalité de traitement des candidats. Chaque livret scolaire, chaque situation individuelle sera examinée.
La solution présentée est la plus simple, la plus sûre et la plus juste dans les temps incertains que nous vivons. Cette solution permet également aux élèves un retour à l’école dans un climat serein d’apprentissage.
Une liste de questions-réponses, régulièrement mise à jour, est mise en ligne afin de répondre à toutes les questions que les élèves, leurs familles et les professeurs sont susceptibles de se poser.

QUESTIONS GENERALES

Pourquoi avoir annulé les épreuves terminales et l’écrit de français ?
Dans les circonstances exceptionnelles que nous connaissons, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse n’est pas en mesure de garantir, à la fois en termes sanitaires et logistiques (volume d’impression des sujets représentant plus de 100 millions de pages, etc.), la bonne tenue de ces épreuves dans le calendrier initial. Afin de ne pas faire peser sur les élèves, leurs familles et les professeurs un aléa source d’inquiétudes, il a donc été décidé d’annuler ces épreuves.

Pourquoi maintenir l’oral de français ?
Il s’agit d’une épreuve particulière, pour laquelle les élèves se préparent toute l’année et présentent une liste de textes. Elle pourrait se tenir dans le respect de règles sanitaires strictes si la situation actuelle perdurait. En revanche, afin de tenir compte de la période de confinement et de ses conséquences sur les élèves, la liste des textes pourra être allégée. Elle comprendra au minimum 15 textes en voie générale et 12 textes en technologique, et sera validée par le professeur.

Les évaluations du troisième trimestre compteront-elles dans la moyenne des notes du livret ?
Sous réserve que les conditions et délais de réouverture le permettent, les professeurs organiseront des évaluations au troisième trimestre, comme ils le font habituellement, sur les compétences et connaissances acquises par leurs élèves à cette date et compte tenu bien sûr de la période du confinement. La nature de ces évaluations sera la plus proche possible de celle des épreuves des examens. Les évaluations passées pendant la période de confinement, si elles permettent à l’élève de se positionner par rapport à ses apprentissages, ne seront en revanche pas prises en compte dans le livret.

À la suite d’une demande d’aménagement des conditions d’épreuves, j’ai obtenu l’accord du rectorat pour tout ou partie de mes demandes. Est-ce qu’il y a des modifications ?
Les aménagements qui vous ont été accordés n’ont plus de raison d’être puisque vous ne passerez pas d’épreuve, sauf pour les épreuves maintenues (épreuve orale de français et oraux de rattrapage) ou si vous passez les épreuves en septembre. Pour ces épreuves, les adaptations et aménagements obtenus durant la scolarité dans le cadre d’un PAI, PAP ou PPS seront mis en œuvre sans autre avis (médical ou administratif) quelles que soient les modalités de l’examen.

Est-ce que je pourrai poursuivre mes études dans l’enseignement supérieur avec le bac obtenu cette année ?
Oui, le baccalauréat 2020 donne les droits habituels des bacheliers à tous ses titulaires. Ainsi, si vous avez été admis dans une formation de l’enseignement supérieur, notamment dans le cadre de la procédure de Parcoursup, vous pourrez vous inscrire dans la formation visée.

Comment les candidats individuels passeront-ils le baccaulauréat ?
Les candidats individuels, qui représentent 2% des candidats, sont en des situations très différentes. Lorsque leurs modalités de scolarisation se traduisent par la délivrance d’un livret scolaire, comme c’est le cas par exemple pour les élèves scolarisés au Cned, ou de formation par la structure de formation, le jury académique se prononcera sur la base de ce livret, au cours de la session du mois de juin. Le jury pourra, pour les candidats dont les évaluations et le livret ne permettent pas la délivrance du diplôme, proposer à ceux-ci de passer la session de septembre. Les candidats individuels ne disposant d’aucune modalité d’évaluation en contrôle continu passeront les épreuves de la session de septembre. Un dispositif particulier leur permettra de conserver le bénéfice de leur inscription dans l’enseignement supérieur, acquise dans le cadre de la procédure Parcoursup, jusqu’à la proclamation des résultats.

JE SUIS ELEVE DE 1ère GENERALE OU TECHNOLOGIQUE

Épreuves anticipées de français

Comment vont se passer les épreuves du baccalauréat de français ?
Les épreuves écrites (coeff. 5) sont annulées. La note de cette épreuve sera calculée sur la base de la moyenne des notes obtenues au cours de l’année scolaire en français.
Les épreuves orales sont maintenues dans les conditions initialement prévues : le candidat présentera au minimum une liste de 15 textes en voie générale et 12 textes en voie technologique, validée par le professeur, pendant un oral d’une durée de 20 minutes qui se déroulera la semaine du 26 juin au 4 juillet.

Dans quelles conditions va se passer l’épreuve orale ?
Comme prévu : vous ne serez pas évalué par votre professeur.
Épreuves communes de contrôle continu

Comment va se dérouler la deuxième session d’épreuves communes de contrôle continu ?
Comme les épreuves écrites de français et toutes les épreuves terminales, les épreuves communes de contrôle continu sont annulées.

Comment seront évalués les élèves dans les disciplines qui devaient faire l’objet de la deuxième session d’épreuves communes de contrôle continu ?
S’agissant de l’histoire géographie, des langues vivantes et des mathématiques dans la voie technologique, les élèves sont déjà évalués dans le cadre de la première session (en 1ère) et de la troisième session (Terminale) des E3C. Les épreuves de la 2ème session sont donc neutralisées : la note du bac dans ces matières correspondra à la moyenne des notes obtenues aux E3C1 et aux E3C3.
S’agissant de la spécialité abandonnée en fin de 1ère, les notes retenues seront celles du livret. S’agissant de l’enseignement scientifique, la note retenue au titre des épreuves de première sera celle du livret.

Pour l’enseignement de spécialité et l’enseignement scientifique, les notes du 3ème trimestre seront-elles prises en compte ?
En fonction des dates de réouverture des établissements, les notes obtenues au cours du troisième trimestre seront prises en compte avec bienveillance. En tout état de cause, ces évaluations correspondront à des notions travaillées en cours par les élèves.

Les évaluations passées pendant le confinement compteront-elles dans les notes du livret ?
Les évaluations auxquelles les professeurs auraient procédé pendant le confinement ne compteront pas dans les notes attribuées au titre de l’examen, afin de ne pas générer d’inégalité de traitement entre les candidats.

Pourrai-je avoir accès à mon livret scolaire pour connaître les appréciations des professeurs et du chef d’établissement ?
Oui, une fois ce livret finalisé après le conseil de classe du mois de juin, vous y aurez accès pendant quelques jours afin d’en prendre connaissance et d’échanger si nécessaire avec le chef d’établissement.

Que se passe-t-il pour les élèves qui n’ont pas passé les E3C1 ?
Afin de ne pas rompre l’égalité entre les candidats, les élèves qui n’auraient pas passé les E3C1 devront les passer dès que les conditions de réouverture de leur établissement le permettront.

JE SUIS ELEVE DE TERMINALE EN VOIE GENERALE OU TECHNOLOGIQUE

Les épreuves terminales du baccalauréat auront-elles lieu ?
Non, les épreuves terminales sont annulées compte tenu de la situation exceptionnelle que notre pays traverse.

Comment seront évalués les candidats ?
Les épreuves terminales seront validées sur le fondement du livret. Un jury d’examen des livrets arrêtera les notes définitives à la lumière des notes obtenues pendant l’année de terminale. Il tiendra compte de l’ensemble des autres éléments du livret (progression de l’élève, efforts relevés par le conseil de classe, assiduité) pour attribuer les notes définitives.
Les notes des épreuves anticipées de 1ère sont naturellement conservées.

Les notes du troisième trimestre seront-elles prises en compte dans le livret ?
En fonction des dates de réouverture des établissements, les notes obtenues au cours du troisième trimestre seront prises en compte avec bienveillance. En tout état de cause, ces évaluations correspondront à des notions travaillées en cours par les élèves.

Est-ce que toutes les disciplines auront le même poids pour ce baccalauréat ?
Non, les coefficients des différentes disciplines de chaque filière resteront identiques.

Pourrai-je avoir accès à mon livret scolaire pour connaître les appréciations des professeurs et du chef d’établissement ?
Oui, une fois ce livret finalisé après le conseil de classe du mois de juin, vous y aurez accès pendant quelques jours afin d’en prendre connaissance et d’échanger si nécessaire avec le chef d’établissement.

Les élèves qui n’auraient pas la moyenne pourront-ils passer des épreuves de rattrapage ?
Les élèves qui auraient entre 8 et 9,9 de moyenne pourront passer les oraux de rattrapage dans les conditions ordinaires : possibilité de choisir deux matières à présenter à l’oral entre le 8 et le 10 juillet.

Qui attribuera le diplôme du baccalauréat ?
Comme chaque année, le diplôme sera attribué par un jury présidé, dans chaque académie, par un universitaire et composé d’inspecteurs et de professeurs.
Le jury de délivrance du diplôme se réunira par bassin sous la présidence d’un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régional avec des membres issus du jury pour analyser le livret scolaire de chacun des candidats. Il étudiera les résultats obtenus par chaque candidat sur l’ensemble de l’année scolaire de l’année de terminale (ainsi que de l’année de première) et prendra connaissance des appréciations formulées par les professeurs qui ont accompagné l’élève dans chaque discipline. Le livret scolaire présente de plus l’avis de l’équipe pédagogique attribué à chaque élève en vue de l’examen du baccalauréat, ainsi que, le cas échéant des observations du chef d’établissement, au vu des appréciations des enseignants consignées dans le livret scolaire et après échanges avec l’équipe pédagogique, au sein du conseil de classe notamment.
Ces analyses sont reprises lors de séance finale du jury qui prononce les résultats.

Comment est composé le jury de délivrance du baccalauréat ?
Les membres du jury de délivrance du baccalauréat sont désignés par le recteur pour chaque académie.
Le jury est présidé par un professeur d’université ou un maître de conférences, enseignant chercheur de l’enseignement supérieur
Des présidents adjoints peuvent être désignés parmi les professeurs agrégés ou les professeurs certifiés du 2nd degré de l’enseignement public
Les autres membres du jury sont :
• Des professeurs des universités, maîtres de conférences ou autres enseignants-chercheurs
• Des Inspecteurs d’académie-inspecteurs pédagogiques régionaux
• Des professeurs de l’enseignement public du second degré
• Des professeurs affectés dans les établissements de l’enseignement privé sous contrat

Comment seront prises en compte les différences de notation entre professeurs ?
Comme habituellement, un travail d’harmonisation interviendra, afin de respecter l’égalité de traitement entre candidats.

J’ai été malade cette année, et n’ai pas pu suivre une scolarité complète. Que puis-je faire ?
Les candidats qui auraient été empêchés pendant une large partie de l’année et n’auraient pas de résultats inscrits dans leur livret scolaire se verront proposer par le jury de passer les épreuves au mois de septembre.

JE SUIS EN BTS
Les épreuves terminales auront-elles lieu ?
Les épreuves terminales sont annulées.
Comment seront évalués les candidats ?
Les notes obtenues dans le cadre du CCF demeurent acquises. Pour les autres épreuves, la moyenne des notes de l’année sera retenue. Le jury se fondera sur l’examen bienveillant de l’ensemble des éléments à sa disposition (attestation descriptive du parcours de formation, notes, etc.) pour délivrer le diplôme.