L'interview de M. Charles Vasserot publié le 31/01/2009  - mis à jour le 15/02/2009

Discours inaugural

Le comité : Pour le fondateur du lycée que vous êtes, rappelez-nous les grandes lignes du discours inaugural de 1989 ?

M. Charles Vasserot :

Bâtir un lycée dans un quartier déshérité était un défi " l’ambition clairement affichée par la municipalité et la région, relayée sur le terrain par des acteurs motivés, est de faire vivre le quartier dans sa ville en faisant entrer la ville dans son quartier, car les habitants d’un ghetto n’en sortent que si les voisins mieux lotis commencent d’abord par y entrer "expliquait le maire de Niort.

Un défi car nous savions que les jeunes du quartier n’accepteraient pas facilement que leur terrain de jeu (le seul à l’époque) puisse disparaître au profit d’un établissement qui, pour beaucoup, ne les concernait pas.

Le lycée de la Venise Verte est un bel outil de travail que le maître d’ouvrage nous a confié. Le personnel saura s’en montrer digne. Il est prêt à relever le défi en sachant que la tâche ne sera pas facile. Intégrer le lycée dans son quartier suppose des actions extérieures au lycée qui permettent aux jeunes du quartier de bénéficier un peu de ce qui peut être apporté à nos élèves. Notre premier objectif sera l’élaboration d’un projet qui prenne en compte les deux paramètres, un axe pédagogique classique et un second qui devra tenir compte de notre environnement.

Charles Vasserot