Accueil Voyages - Sorties Séjour spor...
Accueil Voyages - Sorties Séjour spor...

Séjour sportif des élèves d’option escalade à Rodellar 2016 publié le 26/08/2016

Canyonisme et escalade en Espagne

Un séjour inoubliable

Parcourir les canyons et les falaises de la Sierra de Guara en avril tenait de la gageure. Le printemps offre aux peintres et aux photographes ses plus belles teintes et l’eau des rios laisse miroiter des reflets d’une rare pureté. Mais que le soleil y brillât si généreusement n’était pas une certitude ! A cette époque de l’année, le silence de Rodellar - village du bout du monde - n’était pas troublé par les touristes tonitruants sous les grosses chaleurs estivales.
Mais l’eau cristalline des canyons grondait au fond des gorges avec une véhémence qui eût été plus qu’inquiétante sans la présence de guides aguerris, qui nous firent parcourir les méandres de leurs jardins secrets ou la verticalité improbable de leurs horizons de calcaires gris, rouges, ocres, bruns...
Pour nos jeunes sportifs, qui avaient patiemment acquis les notions essentielles et entraîné leur corps et leur esprit au sein du gymnase de Louis Armand, ce fut l’occasion d’en découdre avec les éléments ! Ils durent s’affubler des combinaisons néoprène pour affronter le bouillonnement des "estrechos", le tumulte des "marmites", le vertige des sauts, des journées entières à dix degrés dans l’onde menthe-à-l’eau ! Ils durent marcher sous le soleil déjà chaud, chargés du matériel d’escalade, pour gravir des voies de calcaire gris, déchiffrant les secrets dictés par le relief sibyllin pour atteindre les sommets. Il fallait oser s’engager en tête au-dessus des spits éloignés !
Ils durent enfin partager une vie collective contraignante, celle des refuges, où alpinistes et grimpeurs sacrifient leur confort, privilégiant leurs réalisations : dormir dans l’exiguïté des dortoirs, faire sa toilette dehors, se doucher - à l’eau chaude - une fois par jour pour préserver un environnement fragile, s’adapter aux contraintes des horaires des repas.
Personne, à aucun moment ne manifesta une quelconque réticence et c’est dans un esprit de camaraderie enthousiaste que cette vie commune se déroula, durant cette courte semaine d’une vie différente.

La vidéo du séjour réalisée par des élèves

Portfolio