Accueil Actualités Ce mercred...
Accueil Actualités Ce mercred...

Ce mercredi 12 avril un groupe de 7 marcheurs... publié le 02/05/2017

1ère ASSP et Maladie de Parkinson.

Ce mercredi 12 avril un groupe de 7 marcheurs un peu « particulier » est venu au Lycée.
Solédad Klein , Laura lorceau , Mélissa Baecker et Babaen Diallo élèves en classe de première Bac Pro ASSP (Accompagnement, soins et services à la personne) du lycée Thomas Jean Main nous ont présentés un sujet de travail concernant toutes les personnes qui pratiquent des activités de plein air : Les Tiques et la maladie de Lyme.

Il y a quelques semaines Mme NOCQUET professeur de SCIENCES MEDICO-SOCIALES m’avait demandé si je connaissais un groupe de randonneurs susceptibles de participer à une sensibilisation sur cette question de santé publique. J’avais alors proposé le seul groupe disponible en pleine journée en semaine avec lequel je marche tous les mercredis : Des personnes atteintes par la maladie de Parkinson.
Cette maladie neurodégénérative, évolutive, est due à une perte des neurones d’une certaine zone du cerveau, impliqués dans le contrôle du mouvement. Elle se caractérise essentiellement par des symptômes moteurs : lenteur du mouvement, tremblements de repos, rigidité musculaire et instabilité posturale. Les facteurs de risque peuvent être d’origines diverses (environnementaux, génétiques…) mais restent encore largement méconnus. Aujourd’hui, le traitement est uniquement symptomatique, ce qui permet à la personne d’améliorer son quotidien. À ce jour, il n’existe aucun traitement pour guérir la maladie de Parkinson.
Comme ci le poids de cette maladie ne suffisait pas, le regard des autres est très difficile à supporter car il est parfois associé à la sénilité ou même l’alcoolisme !
A ce propos, je vous invite à regarder ce clip : Changeons de regard sur la maladie de Parkinson https://www.youtube.com/watch?v=kXEWkwmvtis

L’idée de venir avec mon groupe me séduisait à condition de ne pas les exposer à trop de regards non avertis. J’ai très vite été rassuré par Mme Nocquet et par les élèves qui ont bien compris qu’il s’agissait de randonneurs "pas comme les autres". Toute la préparation s’est déroulé sérieusement et dans un climat de confiance mutuel. Solédade, Laura, Mélissa et Babaen m’ont interpellé régulièrement pour mettre en place cette rencontre.
L’association Pas Cap ‘ avec son groupe de 7 marcheurs accompagnée de Cathy Dufau la représentante de France Parkinson 79, et moi-même, avons été chaleureusement accueillis par le lycée. L’exposé a pris la forme d’un QCM avec des petits cartons de couleurs pour répondre, ce qui a permis une participation active et détendue.
J’ai pu recueillir le sentiment général de mon groupe à la sortie : Ils étaient tous ravis de cette visite qui leur a donné le sentiment d’être « normaux ». D’avoir aussi été sollicité non pas comme malades mais comme des randonneurs.
lors de nos échanges Solédad m’avait demandé comment se déroulait les séances de marche, qui faisait quoi ? Mais surtout qu’elle souhaiterait venir comme bénévole lors d’une sortie. Cette idée a donc fait son chemin car nous projetons une sortie avec quelques élèves volontaires un mercredi matin du mois de juin qui reste encore à définir.
L’association Pas Cap’ dont je m’occupe, propose des sports adaptés et orientés vers la randonnée en plus de la marche nordique pour les Parkinsoniens. Notre association va bientôt proposer de la randonnée en Joélette pour des personnes à mobilité réduite.

http://www.joeletteandco.com/produits/joelette-fauteuil-randonnee/
Une histoire à suivre ….