Accueil Actualités Tri sélect...
Accueil Actualités Tri sélect...

Tri sélectif au self publié le 03/05/2016

comment ça marche ?

Les chiens vous remercient de votre contribution !
Mis à part quelques problèmes rencontrés lors de la récupération de la nourriture pour les chiens : une serviette en papier, une brochette qui ont été broyés avec le reste de la nourriture.Nous en apprendrons un peu plus car les éleveurs et David le chef doivent faire le point.
On peut déjà dire que les chiens de meute ne sont pas "délicats" comme les toutous ordinaires, mais doivent avoir l’estomac en béton armé et la tuyauterie en acier inoxydable. J’entends souvent dire au self que les chiens ne mangent pas de chocolat, ni de sucrerie. Sauf avis contraire, nous mettons tout à l’exception de quelques détails (peaux d’ananas, avocats, et autres noyaux). Bref, les chiens sont résistants et tant mieux si nous contribuons à leur bien être !
Le tri :
les réflexes sont durs à prendre lorsque les plateaux arrivent beaucoup d’entre nous n’ont pas fait de tri préalable et c’est la panique ! Le pot de yaourt contient l’opercule avec la serviette en papier enfoncée dedans.Il est souvent trop tard pour le surveillant qui se trouve au tri d’intervenir avant que le pot en question se retrouve au fond de la poubelle. Il s’agit des aléas du tri, il faudra surement du temps avant de faire accepter l’idée que le tri n’est pas une contrainte, mais un progrès.
Pour le moment la championne du tri est une interne dont je ne citerai pas le nom mais vous pouvez voir ci-dessous la photo de son plateau, bravo Solédad !
Le pain :
Le gâchimètre permet de visualiser le gâchis de pain par jour, puis pesé par semaine il renseigne une courbe en amélioration. Cette courbe est indicative mais pas tout à fait juste, car elle ne tient pas compte du nombre d’élèves en stage. Son objectif est bien de sensibiliser au gâchis de nourriture
La suite au prochain numéro....

Portfolio