FIBD publié le 29/01/2019

Le Festival International de la bande dessinée

10 H 00 : la course commence, mais il faut s’armer de patience, la queue fait peur à certains.
Après une fouille méthodique de chacun, les sens sont en émoi.
Nous commençons par la visite de l’alpha-médiathèque de Grandangoulème : on y célèbre les 80 ans de Batman.

C’est une immersion dans le monde de Batman, de ses débuts dans les années 30 dans les comics book aux dernières œuvres cinématographiques des studios Warner DC.

Un historique complet agrémenté par les planches originelles ponctue le parcours du spectateur. La sensation d’être plongé au cœur de l’univers fantastique de Batman est omniprésente, du château de la famille Wayne à la sombre ville de Ghotam, en passant par la célèbre grotte aux chauves-souris.

Sortis de cette expérience, nos estomacs réclamaient une pause repas, le champ de Mars nous a donc accueillis pour l’occasion.

Le monde des bulles a été l’occasion de rencontrer les éditeurs et de faire dédicacer quelques œuvres.

L’espace polars SNCF nous a permis d’immortaliser ce moment : la mise en scène et la séance de shooting nous ont transformés en acteur.

Les petits éditeurs nous ont accueillis pour des séances de dédicaces de jeunes dessinateurs dans l’espace du nouveau monde, place de New York.

Des bustes nous ont accueillis à la chambre de commerce et d’industrie où se tenait une exposition sur la sculpture de la bande dessinée de 1950 à nos jours.

Portfolio

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 RUPN

Partager

     

Dans la même rubrique

 FIBD
 A la découverte du 9 ème art