Mustang publié le 07/04/2018

Dans le cadre de « Lycéens et apprentis au cinéma », nous sommes allés voir le film Mustang qui est en turc et sous-titré en Français. Ce film nous a plu et nous avons eu beaucoup de choses à dire.

mustang

1° Résumé du film

C’est le début de l’été.
Dans un village reculé de Turquie, Lale et ses quatre sœurs rentrent de l’école en jouant avec des garçons et déclenchent un scandale aux conséquences inattendues.
La maison familiale se transforme progressivement en prison, les cours de pratiques ménagères remplacent l’école et les mariages commencent à s’arranger.
Les cinq sœurs, animées par un même désir de liberté, détournent les limites qui leur sont imposées.

2° Nos avis sur le film

J’ai apprécié le film car il était riche en émotion, cela montre la triste réalité en Turquie, les jeunes filles deviennent les domestiques des hommes, elles sont mariées de force, elles n’ont aucun choix.
Les moments qui m’ont touchée sont lorsque l’oncle poursuit Lale et Nur, à la fin pour les tuer, cela m’a rendue très nerveuse.

Céline

J’ai adoré ce film car on découvre comment les 5 filles essayent de s’en sortir, au début elles sont épanouies, heureuses, avec leur famille, et plus le temps passe, et plus elles se rendent comptent que la maison devient une prison. Il y en a une qui se marie avec son amoureux, une qui se marie de force, une qui se suicide.
Lale essaye aussi de faire avancer la voiture mais elle n’y arrive pas, puis elle demande à un conducteur de fourgonnette de lui apprendre à conduire pour que les filles puissent partir si leur famille les énerve trop.

Julien

J’ai bien aimé ce film car il m’a appris que les jeunes en Turquie n’avaient pas les libertés que nous avons, la liberté du mariage, la liberté de fréquenter qui nous voulons. Elles, elles ne doivent pas fréquenter de garçon. Elles doivent rester vierges jusqu’au mariage FORCE, s’il n’y a pas de sang sur le drap, la fille peut se faire insulter par son mari ou même sa famille, et ça, je ne le trouve pas normal. Car je pense que ce n’est pas respectueux surtout venant de la famille car pour nous, la famille est sacrée et quand on voit comment cela se passe en Turquie, cela déçoit, c’est triste car une famille pour moi doit être unie, s’aider les uns et les autres, se protéger et non être insolent entre eux, manquer de respect à un membre, taper les uns sur les autres. Chacun a sa façon de voir et de fonctionner mais je trouve ces actes pitoyables.

Brenda

Le début du générique m’a fait penser à une prison. Le premier chapitre, est triste surtout au moment ou on voit Lale qui pleure dans les bras de sa maîtresse d’école. Ce que j’ai trouvé injuste, c’est que la fille devaient sortir par la fenêtre pour voir son petit copain.
Au milieu du film, je me suis mis à la place des filles qui voulaient s’évader de cette prison.
La fin du film, m’a ému quand les deux sœurs ont retrouvé leur maîtresse et que Lale lui fait un câlin encore plus émouvant que dans le premier chapitre.

Anthony

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteurs

 Françoise M

 RUPN

Partager

     

Dans la même rubrique

 Mustang
 Le premier film 2017/2018
 Lycéens au cinéma