le CAP TAD publié le 13/02/2016  - mis à jour le 29/02/2016

Nature du travail :

Le tapissier(ère) d’ameublement décore les intérieurs à l’aide de tissus, rideaux, coussins, têtes de lit... Garant de l’harmonie et du style (classique, baroque, contemporain, etc...), il travaille dans les règles de l’art.
Le tapissier décorateur habille les fenêtres et les mûrs après avoir confectionné des tentures, voilages, embrasses, rideaux ou stores (réalisés à la main ou à la machine). Il prépare, coupe, assemble et coud tous les éléments textiles du décor.

Précision et rigueur :

La tapisserie d’ameublement requiert de la précision dans l’exécution et de la rigueur. la qualité du travail dépend en grande partie des finitions, qui doivent être parfaites.

Artiste et commercial :

Pour restaurer des meubles anciens, le tapissier doit posséder des connaissances dans le domaine de l’art et de l’ameublement (styles, matériaux d’origine...). Dans la mesure où il intervient chez des particuliers, susceptibles de lui demander conseil, il doit également faire preuve de qualités relationnelles et commerciales.

Habileté et sens de l’harmonie :

Dans les travaux d’habillage des mûrs et des fenêtres (à l’aide de tentures, voilages et rideaux...), le tapissier veille à la coordination des matières et des couleurs, ce qui exige habileté, goût artistique et sens de l’harmonie.

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 Stéphane Bernard

Partager

   

Dans la même rubrique

 Evènement - L'atelier 101
 le CAP TAD