Rencontre des élèves de 4°avec Eric Pessan au TAP à Poitiers, lauréat du prix du roman contemporain de la Vienne le 7 juin 2018 publié le 12/06/2018  - mis à jour le 19/06/2018

Eric Pessan, auteur de "Dans la forêt d'Hokkaïdo"

L’auteur originaire de Bordeaux a l’habitude de travailler avec les jeunes car il anime des ateliers d’écriture.
Son héroïne JULIE est un personnage déjà connu par les lecteurs qui lisent cet auteur car il aime parler des histoires des habitants d’un même immeuble. Ce bâtiment existe, c’est l’un des plus haut de Nantes, à Saint Herblain. Dans un prochain roman, on retrouvera Julie et Eliott mais ils seront en toile de fond à l’histoire. Norbert, un autre habitant de l’immeuble sera le personnage central de l’histoire.
Ainsi, Julie est la petite sœur de Thomas, l’un des personnages principal de son roman « Plus haut que les oiseaux  ». Dans « la forêt d’Hokkaïdo", Eric Pessan voulait un personnage principal féminin et une intrigue mélangeant fait divers et fantastique. Il souhaitait aussi mettre en avant un lieu, la forêt, souvenir de son enfance.
En tant qu’auteur qui vit de son métier, il a l’habitude d’aller sur les lieux de ses personnages sauf pour ce roman où il s’est documenté grâce à une amie qui était au Japon et qui lui a transmis des photos de son voyage.
Eric Pessan aime être au plus juste, vivre la vie de ses héros, intégrer des événements qui lui sont arrivés. Il vit l’expérience. « On ne peut pas tout inventer, il faut sentir les lieux, les éléments ».
Cet auteur aime le fantastique, « c’est un moyen d’être entre la métaphore et la réalité ». Il est fan de Stéphen King. Il n’aime pas aborder certains sujets notamment s’ils peuvent blesser des gens proches.

Eric Pessan se réclame « écrivain et pas romancier ! ». En effet, il écrit des romans, des pièces de théâtre, un essai sur « Stephen King », de la poésie, pour les jeunes et les adultes.
Il est toujours en train d’écrire, un carnet dans sa poche.

Il a donné aux élèves présents les étapes pour écrire un livre :

1
Temps de réflexion pour l’histoire (lecture du fait divers, pour « dans la forêt d’Hokkaïdo », peu de temps
2
Temps d’écriture, pour ce roman deux mois
3
Retravailler le texte (2 mois d’écriture)
4
Envoi à l’éditeur. Après la signature du contrat, l’éditeur demande de retravailler certains éléments du texte (15 jours de travail avec l’éditeur)
5
Les épreuves, un personne relit. En rouge= les fautes, au crayon de bois=les mal-dit. La correctrice a un regard technique sur le texte (3 jeux d’épreuves).

Pour ce roman, au total 6 mois de travail

Un grand merci, aux élèves de 4° qui ont participé à ce concours, pour le travail fourni et leur implication.