Hexamains, contes de la rue Langevin Wallon

publié le 19/10/2012,
par  Madame Della Corte

Il sera une fois

dans le pays vivonnois

des écoliers et des collégiens

qui écriront des hexamains

Tiens, mon correcteur orthographique ne reconnaît pas ce mot !
Il me propose "examens". C’est logique et pourtant nous ne changerons pas une lettre à ce mot que vous ne trouverez dans aucun dictionnaire.

Ce mot nous l’avons inventé pour illustrer notre projet de liaison cm2-sixième de cette nouvelle année scolaire.
Mais que veut dire ce mot mystérieux ?

Les élèves de la sixième-3 du collège de Vivonne vont écrire des contes en collaboration avec les élèves de la classe de cm2 de notre école. Chaque conte aura donc deux auteurs de sixième et deux de cm2. Plus tard, des élèves d’une autre classe de sixième feront les illustrations. Là encore, ils seront deux par conte.

Donc 2 + 2 + 2 = 6

Il y aura donc 6 mains qui collaboreront à la création de chaque conte ; d’où le nom hexa-mains (6-mains).

Et pour faire un clin d’oeil à Pierre Gripari l’auteur des contes de la rue Broca, nous ajouterons : les contes de la rue Langevin-Wallon puisque celle-ci est commune à nos deux établissements.

Ce projet se déroulera en 4 étapes :

1- Découverte de contes de toutes les époques et de tous les pays à travers des livres et des sites Internet.

2- Écriture de contes : pour cela, les élèves de la classe de sixième-3 se grouperont par deux et écriront la première étape d’un conte qui sera découpé en 12 parties. Comme ils sont 28, cela fera 14 contes. Ces quatorze premières parties seront envoyées par courrier électronique à la classe de Cm2. Les écoliers se grouperont par deux et continueront l’aventure en écrivant la deuxième partie qui sera envoyée au collège. Il y aura autant de va et vient que d’étapes.
Ces contes en construction seront mis en ligne au fur et à mesure. Ainsi, chacun des élèves de ces deux classes pourra suivre l’évolution de chacune des aventures. Afin d’éviter le piratage informatique et retrouver nos productions dans un blog caché dans la partie sombre d’un disque dur, les contes seront archivés dans un répertoire secret qui ne sera accessible que par ceux qui auront le bon identifiant et le bon mot de passe.

3- Illustrations : celles-ci seront faites par d’autres collégiens. Dès la troisième étape, les illustrateurs pourront accéder au répertoire caché pour s’imprégner de l’ambiance de chaque conte et choisir celui qui les inspirera le plus.

4- Diffusion : Les productions seront mises en ligne sur le site du collège et sur celui de l’école quand elles seront terminées et chaque élève recevra un petit recueil avec l’ensemble des contes.


Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123

Navigation

Articles de la rubrique

Liens incontournables