Les latinistes au coeur de l’histoire

publié le 31/05/2016,
par  Maéva Pinganaud

« Comment s’éclairaient-ils ? », « Quelle était la valeur d’une pièce ? » Les questions sont nombreuses et la curiosité des élèves réjouit les organisateurs. Pourtant, certains n’étaient pas très enthousiastes à l’idée de cette visite. Mais que s’est-il passé ?

Ce lundi 9 mai, les latinistes du collège Albert Micheneau de Villefagnan, sont montés dans le bus, direction les Bouchauds. Après 45 minutes de route, les élèves sont accueillis par l’organisatrice de la journée. Une rapide répartition des participants dans différents groupes et les
Activités peuvent commencer.
Mouler des lampes à huile amuse les élèves, très contents de jouer avec l’argile. Mais ce n’est pas si simple : cette matière sèche trop vite, à force d’étaler la pâte il y a des trous, cela colle aux doigts mais cela ne décourage pas les apprentis Gallo-romains qui, bien au contraire, rigolent énormément.
Bing ! Bing ! Bing ! Le bruit du marteau sur la matrice fascine les collégiens. Une dame, venue spécialement pour eux, est en train de frapper un flan. Vercingétorix ? César ? Eh non ! C’est la bataille d’Actium qui est représentée sur la pièce. L’animatrice explique comment travaillait le monétaire, tandis que les élèves écoutent et tentent de retenir ses gestes. Mais au moment de les répéter ce n’est pas si simple, malgré leur peu d’expérience, tous sont fiers de leur résultat.

p1030279

Un groupe d’élève attendant pour frapper sa monnaie

Après un repas très convivial, les jeunes Gaulois partent d’un bon pas vers le lieu le plus important de la visite, le sanctuaire. Situé en haut d’une colline, il se compose d’un sanctuaire et d’un théâtre. Après un rapide cours sur l’histoire de ces temples, les élèves prennent leur courage à deux mains et suivent leur guide vers le sommet, sans se plaindre. Depuis les vestiges, la vue est magnifique et les latinistes parviennent à imaginer le paysage d’antan. Sur la pente, ils découvrent le théâtre. Encouragés par les explications des accompagnateurs, les visiteurs prennent place sur les trois gradins de pierre, emplacement réservé aux hommes politiques de l’époque. Fin de la visite et retour au centre d’interprétation ou un petit jeu les attend.
L’heure de partir sonne. Après une longue journée parmi les Gallo-romains, les élèves montent dans le car qui va les ramener au collège, ils sont ravis. Vivement les prochaines fouilles cet été !


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois