Les 6e écrivent des poèmes sous la contrainte... publié le 15/12/2019

... contrainte stylistique bien sûr, vu qu’il s’agissait de respecter la forme très codifiée du sonnet !

En AP, pour finir la séquence "bestiaire poétique", les élèves du groupe 2 sont donc allés chercher sur internet les règles d’écriture d’un sonnet (2 quatrains suivis de 2 tercets, avec des rimes respectant le schéma ABBA ABBA CCD EED ou ABBA ABBA CCD EDE, la longueur des vers n’ayant pas été retenue comme critère pour cette séance), puis ont visionné une vidéo présentant l’arche de Noé, thème de leur poème.

Voici quelques-unes des leurs productions, bravo à eux !

Poème de Nelle :

Dans l’arche de Noé
Des gorilles,des lions,des girafes et des chameaux,
Montaient par couple dans le bateau
Orné d’une lumière dorée

Dans l’arche de Noé
Ses fils et leurs femmes
Montaient en vacarme
Pour être sûrs d’être protégés

Un long voyage fut entrepris
Pour sauver leurs vies
Car Dieu tenait ses promesses faites aux humains

Le voyage était long et infini
Les animaux ainsi que les humains
Se demandaient quand ce serait fini.

Poème d’Aimie
La destruction de l’humanité arrive
Tous les animaux montent dans l’arche
Ils avaient chacun leur démarche
Jusqu’au vaisseau sur la rive

Le canard ne cesse de dandiner de stress
Le buffle semble être très calme
Et la femelle a sur son dos, une feuille de palme
La lionne cherche à manger mais rien ne l’intéresse

Les autruches sont fatiguées et grognons
A cause de leur petits autruchons
Ont hâte qu’ils grandissent et qu’ils deviennent responsables

Les zèbres galopent dans l’arche à toute vitesse
Suivis par les renards très affables
Et la tigresse qui y rentre avec délicatesse


Poème de Constance et Madison

Le renard roux,
Arrive avec sa compagne
Qui mange des lasagnes.
Ils s’installent sous une branche de houx.

Le paon faisant la roue,
Charme sa femme
Avec sa plus belle âme .
Sa dame le charme en retour, avec ses froufrous.

Quant aux éléphants ,
ils arrivent en gambadant.
Le tigre gris,

Avec sa frange ,
Voit une souris
Et la mange !

Poème de Tristan et Kilyann
Ainsi l’éléphant
se trouva bien joli
Quand il découvrit
Sa taille de géant .

Il ne put rentrer
Dans sa cabine
Alors il alla crier famine
Chez le lion pour manger

Celui-ci accepta volontiers
Et lui apporta à manger
Mais l’éléphant découvrit

Que pendant le diner
Le lion bondit
Et le pauvre éléphant fut mangé