Sébastien Dos Santos Borges, l’aventure de Grand Nord en direct

Le quotidien de Sébastien : une fin de journée ordinaire.
publié le 11/12/2014,
par  Maud Lacere

Au bout d’une journée de traîneau a -35°C, Sébastien tombe parfois sur un camp autochtone. Cela lui permet de bien manger et de dormir au chaud un minimum de temps après s’être occupé de ses chiens avec des étirements et le pansage.
Malheureusement, il trouve les indiens bien tristes. Ceux-ci ont perdu leurs tradition et savoir-faire. Ils ne savent plus trouver leur propre nourriture car ils reviennent souvent bredouille de la chasse. Conquis par la vie à l’occidentale, ils passent leur temps enfermés, immobiles, à écouter leur radio alors qu’ils étaient avant au contact de la nature. Quel dommage !

En image, ce que pourrait bien voir Sébastien le soir : une aurore boréale !


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Liens incontournables