A bord du Tara ! (la suite)

publié le 29/11/2013, mis à jour le 01/12/2013,
par  Administrateur

Comment s’organise la vie sur un bateau ? Le froid est-il supportable ? Les aurores boréales sont elles aussi belles qu’on le prétend ? Autant de questions que nos élèves ont pu poser à Dominique qui, à la fin de sa mission avant de regagner la France, a pu leur répondre grâce à Internet.

Les élèves :
- On sait que vous faites du prélèvement de plancton mais on se demande si vous regardiez les traces de pollution dans les plus gros poissons ?

Dominique :
- Non, nous n’avons pas vu de traces de pollution sur les plus gros poissons. A mon grand regret, nous avons vu très peu de mammifères marins, quelques morses, sur un morceau de glace mais pas de baleine. Nous avons très peu péché. Le but de l’expédition n’est pas de chercher de la pollution mais de faire un état des lieux, relever les températures, la salinité de l’eau, la fluorescence, prélever de l’eau à différentes profondeurs pour étudier les sédiments, les différents organismes vivants, le phyto plancton, le zooplancton, les virus, les bactéries,..., étudier les courants et l’influence du réchauffement de l’eau sur ces organismes. Je ne suis pas scientifique mais c’est ce que j’ai compris.

Les élèves :
- Comment tu supportes les basses températures ?

Dominique :
- Les basses températures étaient supportables car nous étions très bien couverts, le bateau est très bien chauffé et nous n’étions pas dans la saison la plus froide. En revanche, les scientifiques et les marins qui travaillaient dehors lors des stations (le bateau était à la dérive pendant plusieurs heures pour les prélèvements) avaient très froid dans le vent et l’humidité. Les embruns ne facilitaient pas le travail. En tant que cuisinière, je sortais régulièrement avec des boissons chaudes, des petits encas tels que fruits secs, pain, pâté. En deux minutes, tout était avalé !


Tara (Fanny Schertzer)

Les élèves :
- Est-ce-que le bateau est confortable ? Tu as une chambre ?

Dominique :
- Nous sommes deux par cabine à bord. Sur un bateau, une chambre s’appelle une cabine. Il y en a des toutes petites et deux un peu plus grandes. Nous sommes 14 à bord, 6 scientifiques, 6 marins, un journaliste (c’est lui qui envoie les photos et les vidéos chaque jour sur le site) et parfois un artiste ou un invité...

Les élèves :
- Qu’est-ce-que vous avez vu comme animal marin ou terrestre ?


Ours polaire (Ansgar Walk)

Dominique :
- Nous n’avons pas vu beaucoup d’animaux car nous étions très souvent en mer, loin des côtes. Nous avons vu trois fois des ours, une fois deux assez maigres (peut-être des femelles ou bien des jeunes) et une autre fois un gros mâle. Nous étions tout près de la banquise et il est venu à la nage assez près du bateau. Il s’est ensuite allongé sur un morceau de glace et a dormi tranquillement une bonne partie de l’après-midi. Nous étions en station à ce moment, le bateau n’avançait pas.

Les élèves :
- Est-ce-que tu as vu des aurores boréales ?

Aurore boréale (Nick Russill)

Dominique :
- Oui, on a vu des aurores boréales. C’est magnifique. Le ciel s’illumine de couleurs vertes qui dansent en ruban autour des étoiles. C’est un des moments que j’ai préféré.

Les élèves :
- Quel moment du voyage tu as préféré ?

Dominique :
- Un moment fort aussi est lorsque nous sommes arrivés à Tuktuyaktuc, petit village Inuit. C’était le soir, Tara était près de la plage, nous avons mis de la musique et nous étions tellement heureux d’être là que nous avons dansé sur le pont à l’arrière du bateau et des Inuits sur la plage nous voyaient et nous échangions avec eux des cris de joie et des applaudissements, des sifflements dans la nuit. La musique nous rapprochait. Le lendemain, quand nous avons débarqué, nous étions heureux de nous rencontrer. Les gens venaient vers nous, très sympas, curieux de notre expédition, de notre bateau. Certains sont venus à bord, les enfants étaient super contents, nous nous sentions vraiment bien avec les Inuits. Ils sont souriants, chaleureux et très gais.

Les élèves :
- As-tu eu peur parfois ?

Dominique :
- Une nuit, une vague énorme s’est abattue sur le pont du bateau, un bruit énorme a raisonné dans tout le bateau. Là, c’est vrai, nous nous sommes tous demandés ce qui s’est passé. Quelques dégâts sur le pont, rien de méchant.


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Navigation

Articles de la rubrique

Liens incontournables