Ô Toulouse

Les cordées de la réussite : carnet de voyage
publié le 22/05/2016,
par  GUILLOUX Vincent

1er jour
Le rendez-vous était à 6h au lycée Merleau-Ponty, départ à 6h30.
Arrivée à l’auberge de jeunesse vers midi, remise des clés de chambres (chambres communes), choix du lit et installation avant le repas.
En guise de sieste, retour dans le bus afin de rejoindre le musée Aéroscopia (histoire de l’aviation et une multitude d’avions tels le Concorde, le Super Guppy…) Ensuite, visite guidée d’une partie des installations Airbus, notamment l’immense hangar de montage de l’Airbus A380 (4 A380 alignés cote à cote, ce qui fait un hangar d’environ 350 mètres de long).
Pour finir la journée, la soirée s’est déroulée au bowling avec de belles chaussures bicolores et répartition par équipes pour abattre un maximum de quilles (dans les faits, peu de "strikes" ont été enregistrés). Puis le repas au restaurant du bowling avant de rentrer à l’auberge.

2ème jour
Journée consacrée à la ville de Toulouse elle-même avec tout d’abord visite d’une exposition de photographies dans un site un peu particulier, le Château d’eau, suivie du pique-nique dans un parc sur les bords de la Garonne.
L’après-midi a été consacré à la visite guidée du centre ville de Toulouse, plus particulièrement à travers son histoire au 19ème siècle, suivie d’un temps libre ou beaucoup ont profité des belles boutiques parsemant ces magnifiques rues anciennes. La ville rose et son Capitole n’ont plus de secret pour nous.
Ce fut une journée intéressante mais assez fatigante car nous avons beaucoup marché. Le repas du soir était à l’auberge.

3ème jour
Après le petit déjeuner, nous quittons l’auberge définitivement avec nos bagages, en remerciant nos hôtes de leur accueil chaleureux, direction la Cité de l’espace repérable de loin avec sa fusée Ariane 5 et ses cinquante mètres de hauteur.Après la fouille réglementaire à l’entrée, nous sommes séparés en deux groupes, chacun guidé par un astronome qui nous détaille les particularités de chaque satellite artificiel et engin spatial exposés.
Nous finissons la matinée par l’allée de l’infini, une suite de panneaux en verre sur lesquels sont représentés des dessins ou des photographies représentant progressivement l’univers, depuis l’infime amas de matière constituant notre Terre, puis en s’en éloignant par sauts de puissance de 10 mètres, jusqu’à l’infini et ... ou presque. C’est là où on se sent tout petit !
Après le déjeuner au restaurant du parc, nous avons assisté à la projection d’un film documentaire sur la réalisation du projet le plus incroyable des organisations aérospatiales - la conquête de Mars - sur un écran Imax 3D (écran géant de la hauteur d’un immeuble de 6 étages). Bluffant !
Nous avons ensuite participé à des ateliers pédagogiques d’expérimentation sur le thème du réchauffement de la planète avant de passer à la dernière étape, la projection de notre ciel dans une géode : nous étions dans une énorme sphère, dans le noir, et toutes les étoiles et constellations visibles étaient projetées sur les parois intérieure de la sphère. Un commentateur nous les a détaillées tout en les faisant évoluer de la même façon qu’elles évoluent dans notre ciel au cours de la nuit. Ça laisse rêveur !
Il était ensuite temps de reprendre le bus, direction Rochefort où nous sommes arrivés vers 23 h, pour une nuit de sommeil réparatrice et pleine de souvenirs.

Un grand merci à nos 3 rédacteurs : Angéline, Flavie et Tristan