La CHA-AP « lesimagesenmouvement » publié le 04/07/2019

Bilan 2018/2019

La CHA-AP « lesimagesenmouvement » du Collège Font-Belle de Segonzac : Le bilan 2018/2019

Détenteur d’une Classe à horaire aménagé arts plastiques depuis septembre 2018, le collège Font-belle développe un PEAC de l’élève orienté vers l’ouverture de l’école sur le monde ainsi que vers l’enrichissement de la progressivité et la complémentarité des apprentissages en relation avec l’objectif de l’axe 2 du projet d’établissement qui définit comme priorité l’ouverture culturelle au regard des 3 indicateurs caractérisants. « Les images en mouvement » participe au rayonnement et à l’attractivité de l’établissement en fonction des objectifs de son projet (Ouvrir, Encourager, Accompagner, Construire) Elle devient un moteur essentiel qui dynamise et rend attractif cet établissement de zone rurale.

La CHA-AP de Segonzac aborde des axes pédagogiques et culturels riches. Son dessein essentiel consiste en la découverte culturelle et l’initiation pratique aux images en mouvement dans le champs des Arts Plastiques (Art vidéo, Document artistique, Cinéma expérimental, Animations, Clips, Documentaires, Génériques …) à travers des notions caractéristiques (Temps, Espace, La composante audio, la composante visuelle, la performance, l’installation ...) et des techniques spécifiques (Séquencier, Ellipse, Stop-motion, Montage, Incrustation, Cadrage…) afin de développer l’autonomie, la créativité et l’esprit critique de l’élève. La richesse de références artistiques et culturelles est d’ailleurs très variée. Le dispositif de la CHA-AP abonde actuellement dans la dynamique de réussite des élèves et de l’établissement. Ainsi La modularité inhérente au principe de réalisation d’images animées induit une différenciation bienveillante qui met en avant les réussites des élèves en fonction de leurs capacités.

Plus de 200 élèves ont été concernés à travers les 3 types d’intervention de la CHA-AP permettant ainsi la réalisation et la publication de 57 vidéos durant l’année scolaire 2018/2019.

En CM1/CM2, des interventions dans les écoles de secteur sont proposées afin de présenter le dispositif agrémentées d’un atelier de réalisation de vidéo ainsi que d’une séance d’ouverture artistique et culturelle autour de la découverte de l’art vidéo. Cette année, l’école de Mainxe bénéficie de ce type d’intervention.

En 6ème, le cours d’arts plastiques hebdomadaire est aménagé sur le second semestre en vue d’une initiation pratique et culturelle aux spécificités des images en mouvement étayée par des médiations du FRAC Poitou Charentes (Fond Régional d’Art Contemporain) autour d’œuvres audiovisuelles appartenant à sa collection. Cette année, M. Marchais est venu présenter à nos élèves « La Linéa » de Scurty ainsi que « Snaking » de Parreno et Joseph.Retour ligne automatique
Le succès de cette initiation est d’ailleurs évident puisque la moitié de l’effectif de 6ème a d’ors et déjà posée sa candidature pour intégrer la CHA-AP a la rentrée prochaine.

En 5ème, 4ème et 3ème, les 58 élèves répartis sur six classes qui ont été sélectionné l’an dernier, uniquement d’après leur motivation, bénéficient d’une heure CHA-AP hebdomadaire en plus de l’heure d’arts plastiques. Retour ligne automatique
Ils ont ainsi pu développer, dans le cadre d’une progression basée sur les programmes d’arts plastiques, leur esprit critique au contact de références culturelles et artistiques ainsi que leurs compétences méthodologiques et sociales en réalisant de nombreuses productions vidéos à la nature variée ( court-métrage, tutoriel, installation, performance...)

Les Chaapistes dans leur totalité ont eu le loisir de profiter de la projection de courts métrages en relief lors du festival Courant 3D flanquée d’une médiation ultérieure dans les locaux du collège sur une sélection variée de court-métrage ( Tati, Gondry ...).

Les 5 ème CHA-AP ont élaboré un clip de communication pour leur collège basé sur le principe du Lip-Dub en collaboration avec leur professeur d’éducation musicale dans lequel ils ont enrôlé d’autres élèves ainsi que le personnel du collège. Celui-ci a été projeté lors du spectacle de fin d’année.

Ces élèves ont bénéficié d’une formation cameraman et régie animée par M. Meunier de Canopé et ont mis en pratique leurs savoir faire en filmant le spectacle de fin d’année.

Les 4èmes ont concouru au festival de mini films tournés avec un téléphone portables Takavoir de Niort dans la catégorie « jeune réalisateur » ainsi qu’au festival Cut Back de Saint pierre d’Oléron

Grâce à nos partenaires et au financement du CD 16, les 3èmes et 4èmes CHA-AP se sont rendus au site d’Angoulême du FRAC afin de visiter l’exposition « Modes d’emploi » et en particulier le module d’art vidéo The Player et y ont mené dans le cadre d’un atelier de création un travail d’appropriation vidéo de la thématique abordée dans l’exposition.

Ils se sont déplacés dans les locaux de l’EESI ( Ecole Européenne Supérieure de l’Image) afin de rencontrer les étudiants avec lesquels ils ont partagé un atelier collaboratif dans le collège sur cinq semaines en vue de la production d’une série cohérente de sept courts métrages d’animation.

Ils ont été amené à visiter puis à effectuer un travail de médiation audiovisuelle auprès de la fondation d’art contemporain Martell par le truchement de deux œuvres le « Pavillon » de Selgascano et « l’ombre de la vapeur » de Bardainne et Mondot

L’ensemble des productions des élèves est diffusé sur la chaîne Youtube du dispositif. Cette dernière s’intitule : lesimagesenmouvement Segonzac. L’ensemble des travaux ainsi que la majorité des références culturelles y sont déposés. Cet outil permet d’accroître la visibilité de l’établissement et constitue un levier fort d’implication des élèves ainsi que de leur famille.

L’heure de CHA -Arts Plastiques fortifie la dynamique des élèves dans leurs pratiques artistiques, sociales et culturelles en accroissant une énergie centrée sur un noyau constant auquel s’ajoute ponctuellement d’autres élèves. Ce qui permet d’unifier de nouveau partenariat et de renforcer le travail en équipe pluridisciplinaire et interdisciplinaire.Retour ligne automatique
L’incorporation des impulsions et la nécessaire implication des élèves créent déjà une motivation bénéfique à l’ensemble de leur parcours scolaire.Elle constitue un point d’appui dans le projet d’enseignement adossé au PEAC. Le dispositif nourrit l’approche d’une éducation à l’image qui, au sein de l’établissement est envisagée sous l’angle d’une approche collective des équipes pédagogiques (PEAC, Parcours Citoyen, Parcours Avenir) L’enjeu de cette coloration au service du parcours de l’élève s’inscrit dans une continuité et une recherche d’excellence.Retour ligne automatique
Les élèves concernés s’ouvrent ainsi au monde en rencontrant des artistes et des professionnels de la scène artistique, des étudiants en filière artistique ou culturelle, des œuvres ainsi que des institutions et des festivals. Ils acquièrent une méthodologie de projet, une distance critique face aux contenus et méthodes de diffusion en particulier liés à Internet, apprennent à collaborer, à coopérer et créer en participant à des projets ambitieux et inédits leurs permettant de découvrir de nouvelles techniques de création, des stratégies exigeantes et partagent leurs découvertes créatives et culturelles avec autrui.

La CHA-AP constitue ainsi un point d’appui dynamique pour le développement des parcours éducatifs et complète ainsi le Parcours Avenir (découverte de métiers liés au domaine culturel) le Parcours Citoyen (réflexion sur le droit à l’image et l’utilisation raisonnée du numérique, le développement du sens des responsabilités et de la distance critique du citoyen éclairé) et le Parcours Santé (image de soi) La forte adhésion des élèves au projet ainsi que les progrès et le développement de l’intérêt des élèves pour le contenu de l’enseignement sert d’ores et déjà de levier agissant sur la confiance en soi des élèves dans leur réussite scolaire, sur la libération de leurs ambitions ainsi que dans le choix de leur orientation.

De nombreux nouveaux projets qui viendront s’ajouter aux partenariats déjà existants ( FRAC, EESI ...) sont en cours d’élaboration pour l’an prochain comme la création de l’EPI "an american trailer" avec Mme Delavallade professeur d’anglais, l’intégration d’un EPI Jeu vidéo "FPS" à la programmation des séquences en collaboration avec M. Gouge professeur de mathématiques et RUPN de l’établissement, ainsi que d’un atelier de performance filmée avec le professeur d’éducation musicale M. Chaudy ayant pour thème le harcèlement scolaire, la réalisation d’un court métrage en collaboration avec Lola Gonzalez, artiste réputée, le FRAC et l’école d’Ambleville ainsi que l’adjonction d’un espace de création numérique autonome en partenariat avec le CD16 et France Télévision dans le but de réaliser un JT des Fake News ainsi que la création d’une galerie audiovisuelle dans l’établissement. }

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 Sébastien Carpentier

Partager