DP3 - Visite au Lycée Agricole de Venours le 23 mai 2013 publié le 02/06/2013  - mis à jour le 08/03/2015

Un lycée soucieux de l'environnement et de la préservation de la biodiversité.

La chanson et son clip, réalisée par les élèves de seconde du lycée de Venours.

Cette chanson intitulée "LARMES NOIRES" montre que le lycée de Venours accorde une grande importance à la préservation de l’environnement et de la biodiversité. Bravo aux élèves de Venours pour ce beau clip !


Compte-rendu de Nathan et Xavier

Le jeudi 23 mai nous sommes allés visiter le Lycée agricole de Venours où le proviseur adjoint M. Fourest, ainsi que M. Grelier, directeur de l’exploitation, nous ont accueillis pour nous faire la visite.

Les formations :

Le lycée de Venours est un lycée agricole : on y trouve plusieurs filières proposées après la troisième comme une voie générale et technologique

  • vers un BAC STVA (Bac Techno Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant)
  • vers un bac S. (Ecologie- Agronomie - Territoire)


et une voie professionnelle

  • vers un BAC pro CGEA (Systême à dominante Cultures Conduite et gestion de l’entreprise agricole).

Le lycée compte 200 élèves au total dont 100 étudiants de BTS.

Le lycée possède une exploitation agricole de 94 ha.

Cet espace sert cultiver des céréales destinées à la vente (blé et colza) et à nourrir leur élevage de vaches laitières : orge, triticale, maïs ensilage, sorgho, pois et lupin, mais aussi des prairies (luzerne, moha et prairies temporaires).

Il font de l’élevage de vaches laitières Prim’Holstein. Il comporte 72 mères et environ 60 génisses de 0 à 2 ans. Grâce à ces vaches, ils produisent 660 000 litres de lait par an. Ils passent 1h30 par traite et ils le font 2 fois dans la journée. Le lait est vendu en coopérative Poitouraine mais aussi en vente directe.

L’élevage de gibier :

Au lycée de Venours, il y a aussi un élevage de gibier (naisseur, éleveur) et nous avons pu voir les volières, les couveuses et les éclosoirs. Ils élèvent des faisans (200 poules reproductrices, 2 races et 6500 faisans élevés), des perdrix (50 couples reproducteurs et 2500 perdrix élevés) et des cailles ( élevage à façon). Grâce a ces gibiers, ils vendent les œufs, des poussins et des adultes.

Le rucher :

Enfin, à Venours, ils ont aussi 70 ruches d’abeilles.
Le lycée est en train de construire un parcours dans un parc de plantes méllifères qui accueillera une yourte dans laquelle le public pourra voir l’intérieur d’une ruche, protégé par des panneaux de verre.

Les autres projets

Le lycée a pour projet un passage partiel de l’exploitation en agriculture bio, la rénovation de la salle de traite, la création d’une salle de transformation du lait et un marché fermier.

Pourquoi une exploitation dans le lycée ?

Les élèves ont bien sûr des cours théoriques en salles mais ils utilisent beaucoup l’exploitation pour mettre leurs cours en pratique, encadrés par les professeurs.

Le lycée tient de plus en plus compte de l’environnement car dans le lycée, car ils ont des éoliennes et des panneaux solaires utilisés pour l’électricité, ils ont des ruches, et il vont passer une partie de l’exploitation en agriculture bio.

Notre opinion :

Nous avons bien aimé cette visite. Merci à M. Fourest et M.Grelier pour leur accueil et leurs explications !

Nous nous sommes vraiment rendu compte que l’agriculture prenait une grande place dans notre environnement et notre alimentation. Et qu’agriculteur est un métier qui occupe toute la journée et où on a peu de temps libre !