Séjour ECORCE dans la forêt de Chizé

publié le 02/10/2017,
par  Katell Méchineau

Les élèves de 6E, avec la classe de CM1/CM2 de l’école de Prahecq (Mme Duverger) sont, dans le cadre de leur projet ECORCE, partis pour 5 jours de découverte, d’investigation et d’expérimentation dans la forêt de Chizé.
Après un rapide dépôt des bagages au centre d’hébergement ce matin, ils se sont immergés pendant deux bonnes heures dans la forêt, les yeux bandés, guidés par une corde. Au centre de la forêt, ils ont découvert de nombreuses espèces d’arbres grâce à la forme de leurs feuilles, avec leurs yeux mais aussi au toucher, ont compris pourquoi ceux-ci cherchaient en permanence de la hauteur, et ce qui leur permettait de grandir.
Après le déjeuner (très attendu pour certains) et une petite visite du zoodyssée et observation des animaux qu’il héberge, ils ont découvert leur problématique, celle à laquelle ils vont devoir répondre à l’issue des 5 jours : "Quelle est la place des arbres morts dans l’écosystème forestier ?". Après avoir explicité la notion d’écosystème, et ouvert la malle à indices, ils ont, par groupe, essayé de comprendre sur quelle piste de réflexion les indices les menaient.
4 voies sont apparues :
- les arbres morts permettent de protéger et d’abriter de nombreux êtres vivants,
- les arbres morts permettent le développement d’êtres vivants utiles à l’homme (exemple, pour le nourrir, comme les champignons),
- les arbres morts sont un support artistique,
- les arbres morts permettent, en se décomposant, de créer comme un terreau qui va favoriser la pousse de nouveaux végétaux.

Les prochains jours vont permettre de vérifier ou réfuter ces propositions.
En ce moment, un groupe est parti en sortie crépusculaire à la découverte de la forêt et de ses habitants à la tombée de la nuit, l’autre groupe visionne un documentaire sur la forêt.

Demain, des photos de cette 1ère journée seront publiées.