Accueil Archives Voyages et sorties pédagogiques La nécropol...
Accueil Archives Voyages et sorties pédagogiques La nécropol...

La nécropole de Tarquinia publié le 06/06/2008  - mis à jour le 18/01/2011

La civilisation romaine a été influencée par la civilisation étrusque, plus développée à certains égards que celle des Romains. Par exemple, la femme était considérée comme l’égale de l’homme.

Les Etrusques ont bâti à Tarquinia de somptueuses nécropoles (cimetières) que nous avons pu visiter. A l’intérieur des tombes étrusques, on trouve des fresques. Elles représentent des scènes de leur vie quotidienne, elles nous ont permis d’apprendre beaucoup sur leur mode de vie, notamment que les Etrusques croyaient à la vie après la mort.

Pour accéder aux fresques, nous avons dû descendre par un escalier au-dessus duquel s’élève une maisonnette, comme le montre cette photo. A l’intérieur, il fait frais.

On y remarque une fresque murale sur laquelle sont peints plusieurs hommes et femmes.

Ils sont couchés sur des divans d’après une mode d’origine asiatique. Ils sont en plein festin, ce qui montre leur jovialité et leur sérénité face à la mort. Deux léopards sont représentés au dessus d’eux, ils symbolisent sans doute la puissance. De plus, quelques motifs végétaux nous montrent leur passion pour la nature.

Remarquons aussi, cette niche où étaient couchés les défunts. Elle est entourée par de nombreuses fresques très élaborées.

Le plafond de la chambre funéraire semble être une tenture rouge et blanche, mais l’on découvre que le plafond est en fait de la pierre.

Les Etrusques attachaient beaucoup d’importance à représenter dans les tombes des scènes de la vie quotidienne. Nous avons pu apprendre aussi qu’ils faisaient du commerce, et étaient parfois des artisans ou des agriculteurs.

Nous voyons ici plusieurs agriculteurs en plein labeur.

Sur cette fresque , nous voyons un homme et une femme couchés sur des divans.

Les Etrusques représentaient également des festins de la vie courante. Cela nous apprend qu’ils affectionnaient la musique, les fêtes et les jeux.

Nous y voyons aussi des plantes autour des divans. L’homme semble tenir quelque chose dans sa main, peut-être de la nourriture. Ses fresques étaient là pour montrer la vie que menait le défunt avant sa mort.