Questions pour un champion ... de professeur ! publié le 02/10/2013  - mis à jour le 25/06/2019

Mardi 17 décembre 2013. 7H45. Salle EGO7.
Le vidéo projecteur s’allume, l’ordinateur l’est déjà.
Une dernière vérification du power point commandé par smartphone et dans quelques instants, l’emploi avenir professeur va le rejoindre.

Arnaud SENAULT est agrégé d’histoire géographie, professeur au collège Pierre Mendes France depuis 9 ans. Dans un peu plus d’une semaine, ce sera Noël et surtout quelques jours de vacances (qui n’en sont jamais tout à fait) pour prendre le temps de corriger quelques copies et puis de lire enfin quelques livres qui attendent depuis la rentrée...

La rentrée ! Ah oui, sacrée rentrée ! C’était juste après ce fameux jeu télévisé. Questions pour un champion. Au final plutôt « Questions pour un vice-champion ! » : une suite de moments où il faut que le geste réflexe, qui consiste à buzzer, prenne moins de temps qu’il n’en faut pour passer en revue le catalogue de réponses possibles, là où le plaisir n’est pas de gagner ou de perdre mais de trouver… ou bien de vivre la frustration de ne pas être allé assez vite.

Mais le plus complexe à appréhender c’est … le regard des élèves !

Car si au final, c’est la finale, au départ, rien n’était gagné. Il a fallu se préparer en regardant, en s’entraînant, en se testant, en se cultivant. Rien que pour cela c’est déjà gagné, la culture générale c’est si enrichissant. Finalement c’est un peu comme un cours : on s’est bien préparé, on pense que tout est prêt mais la maîtrise n’est jamais totale. Quelle question viendra, quelle surprise… surprendra ? (Beaucoup de choses sont expliquées dans l’article que vous trouverez grâce au lien ci-dessous.)

Et puis au retour il y a la surprise du petit bruit qui court entre ceux qui savaient et ceux qui découvrent, les félicitations des collègues impressionnés et des élèves émerveillés : en plus de tout son savoir, le prof sait aussi passer de l’autre côté de l’écran !

Et puis et ça on n’y peut rien, il y a aussi le principal qui veut à tout prix écrire un article simplement pour souligner la performance. Et oui, c’est grâce à des enseignants engagés dans leur collège ECLAIR qu’à la suite du travail sur le 1er degré, tant d’élèves réussissent à Pierre Mendes France. Le problème c’est que c’est la rentrée et puis les semaines passent si vite et que tout semble oublié. Pas tout à fait…

Allez encore quelques jours et avec Noël, ce sera la finale des super champions. L’année dernière devant le poste, M.Senault avait gagné. Mais devant sa télévision, c’est toujours plus simple…

http://www.sudouest.fr/2013/09/07/un-prof-a-l-epreuve-1161141-1391.php

Documents joints

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 Le Principal

Partager

     

Dans la même rubrique

 Un 18 juin, entre mémoire et émotions…
 Du Polar à Mireuil
 Les 3C reçoivent deux résistants
 Sortie BUNKERS
 Voyage en Espagne
 Voyage en Angleterre
 Voyage en Angleterre 2014
 Questions pour un champion ... de professeur !