Accueil Actualités du collège La galerie "Question...
Accueil Actualités du collège La galerie "Question...

"Question de regards" - Exposition du Fonds Régional d'Art Contemporain Poitou-Charente publié le 14/01/2020

Question de regards

Marc Deneyer | Chrystèle Lerisse | Thierry Mouillé
Kristina Solomoukha | Gabriel Verger

Exposition d’œuvres de la collection du FRAC Poitou-Charentes
du 8 janvier au 19 février 2020 au Collège Pierre Loti | Rochefort (17)

Le collège Pierre Loti, motivé par les enjeux environnementaux
actuels, mène un projet dans lequel la nature est abordée comme
un terrain d’apprentissage. L’exposition Question de regards,
proposée en partenariat avec le FRAC Poitou-Charentes, permet
de nourrir la réflexion en s’appuyant sur des oeuvres d’art
contemporain.

Le collège Pierre Loti et l’école Libération de Rochefort mènent tout au long
de l’année scolaire un projet pédagogique innovant, « L’Ecole du dehors ». Les
élèves de 6ème et d’ULIS ainsi que ceux de l’école maternelle se rencontrent
et échangent autour d’un fi l conducteur : « la nature comme terrain
d’apprentissage » avec en oeuvre de référence Le Petit Poucet de Charles
Perrault.
Le projet sera présenté au Congrès de l’AGEEM de Bressuire 2020 : « Imaginaire
d’école, l’imaginaire décolle », et fait l’objet d’une Recherche-Action « Grandir
avec la nature » organisée par le « Réseau École et Nature ». L’objectif étant de
favoriser la découverte de l’environnement et de sensibiliser les élèves à une
conduite respectueuse, complice et engagée, tant au niveau de la nature que
des relations entre élèves.
Cette démarche s’inscrit dans le projet d’établissement « Collégiens, Citoyens
du littoral », le collège Pierre Loti étant ancré dans une réalité géographique et
environnementale riche et fragile.
Dans ce cadre là, le collège accueille une exposition d’oeuvres de la collection
du FRAC Poitou-Charentes. En s’imprégnant des notions d’écart, de cadrage et
de point de vue, Question de regards présente des oeuvres interrogeant la trace,
l’empreinte de l’humain sur son environnement et témoignant d’expériences
sensibles du paysage liées à un parcours intime, un cheminement tant physique
qu’intellectuel.

mgriffouliere_uc15-3540_14_01_2020_10_50_21
Documents joints
un document communiq (PDF de 812.7 ko)
un document affiche (PDF de 667.5 ko)