Comme un goût de littérature africaine : les 3eD à la rencontre de l'auteur Kidi Bebey et de l'éditeur Bernard Magnier publié le 05/03/2018

Les élèves de 3eD, préparés en amont par le professeur de lettres, Mme Plaut, ont travaillé sur la biographie des deux intervenant au CDI. Certains élèves ont lu des ouvrages de Mme Bebey et leur professeur leur a fait des lectures de moments-clés de son livre autobiographique, Mon royaume pour une guitare, le récit de soi étant au programme de 3e, ce joli livre était donc particulièrement adapté.
Ils ont également découvert les étapes de production d’un livre et ont pu se pencher sur les spécificités du monde éditorial via le parcours de Bernard Magnier, spécialiste des littératures africaines chez Actes sud.
Les deux rencontres ont été fort intéressantes tant du point de vue élèves qu’enseignantes, Kidi Bebey sait rendre vivants ses récits ; son humour et sa simplicité ont rendu le dialogue et les échanges très fluides.
Revenant sur son parcours, son histoire familiale, évoquant sans langue de bois les contraintes qui pèsent sur les auteurs pour vivre de leur art, la difficulté d’écrire pour différents types de publics (elle écrit pour les plus petits), son rôle de journaliste, son amour de la musique, Kidi Bebey nous a fait partager un moment riche et apaisant.
Dans un second temps, Bernard Magnier nous a expliqué les enjeux du monde éditorial, ses difficultés à une époque où les lecteurs se raréfient. Il a évoqué des rencontres importantes avec des auteurs l’ayant marqué, la profonde richesse des littératures du continent africain ainsi que les problèmes majeurs de censure dont souffrent de nombreux pays du continent.
Cet éclairage sur des parcours d’auteurs ayant parfois perdu la vie pour écrire ce en quoi ils croyaient fut fort intense.
Merci à M. Mallet pour son accueil chaleureux et sa proposition de nous inclure dans ce dispositif.