Accueil LE COLLÈGE Les instances Le CESC Le Comité...
Accueil LE COLLÈGE Les instances Le CESC Le Comité...

Le Comité d'Éducation à la Santé et à la citoyenneté publié le 07/11/2012

Le Comité d’Éducation à la Santé et à la Citoyenneté (CESC) définit et conduit des actions d’éducation et de prévention des conduites à risques dans le domaine de la santé (négligence, dépendances) et de la citoyenneté (violence, discrimination).

1. Objectifs

Fédérer les actions de prévention concernant la santé et la citoyenneté ; mobiliser les adultes (personnels de l’établissement, parents, …) et les élèves autour d’objectifs clairs ; développer le partenariat des établissements (CESC commun à plusieurs EPLE ou écoles) ; articuler ses actions avec différents partenaires, notamment les contrats éducatifs locaux, les contrats locaux de sécurité et les instances de la politique de la ville ; améliorer le climat des relations entre tous les membres de la communauté éducative.

2. Missions

1) Contribuer à la mise en place de l’éducation citoyenne ; 2) préparer le plan de prévention de la violence, participer à l’élaboration du diagnostic de sécurité ; 3) proposer des actions pour aider les parents en difficulté et lutter contre l’exclusion ; 4) définir un programme d’éducation à la santé et à la sexualité et de prévention des comportements à risques, mettre en place une démarche d’éducation aux bonnes postures.

3. Composition

Sous la présidence du chef d’établissement, le CESC réunit : les personnels d’éducation, sociaux et de santé de l’établissement et des représentants des personnels enseignants ; des parents et des élèves désignés par le chef d’établissement sur proposition des membres du conseil d’administration ; les représentants de la commune et de la collectivité de rattachement membres du CA ; les personnes ressources représentantes des partenaires (voir point 5 – partenariats) ; toute personne dont il estime l’avis utile en fonction des sujets traités.

4. Fonctionnement

Réuni à l’initiative du chef d’établissement ou à la demande du conseil d’administration ; chaque établissement détermine ses modalités de fonctionnement : calendrier des réunions, projets, participation des différents partenaires, … ; évaluation des projets et bilan annuel du programme ; le compte-rendu des actions du CESC trouve toute sa place dans le bilan et le rapport annuel de fonctionnement de l’EPLE.

5. Partenariats

Les CESC gagnent en efficacité s’ils s’appuient sur des partenariats de proximité : institutionnels (gendarmerie, police, justice, douanes, …) ; académiques (rectorat – DAAC, DAREIC, … et inspection académique – IEN 1er degré, cellule départementale chargée des CESC, …) ; associatifs ou mutualistes.

6. Financement des actions

Crédits d’établissement ; possibilité de solliciter des aides auprès de la collectivité de rattachement et des organismes partenaires (MILDT, URCAM, DRASS, …).