Les 5e Everest au château de l'Oisellerie (La Couronne) publié le 15/06/2012

Le 25 mai dernier, les 5eme Everest se sont rendus au château de l’Oisellerie à La Couronne, à côté du Lycée agricole de l’Oisellerie. Ils ont déambulé dans et à l’extérieur du bâtiment pour découvrir son histoire, à travers un parcours ludique (énigmes à résoudre, armoiries à constituer soi-même, déguisements…).

Ils ont d’abord été accueillis par un conteur qui a su capter leur attention en leur racontant pourquoi deux endroits de la Charente, une maison et un champ, s’appellent « Echaudeloup » et « le Champ du Diable », puis, à travers un conte ivoirien, pourquoi seuls les moustiques femelles piquent !

Ensuite, ils ont parcouru le château, s’arrêtant à divers endroits qui leur ont permis d’étudier différents aspects de son histoire ou plus globalement de la période de la Renaissance (15e – 16e siècles). En voici quelques exemples :

1) Les armoiries des différentes familles auxquelles le château de l’Oisellerie a appartenu, du 13e au 18e siècles : les armoiries étaient les emblèmes propres aux familles nobles ; chaque famille avait ses propres armoiries. Un groupe d’élèves a pu composer ses armoiries personnelles, en choisissant ses emblèmes et en les apposant sur un bouclier (voir photos).

2) La venue de François Ier au château : François Ier est l’un des plus célèbres rois de France, qui a régné sur le pays de 1515 à 1547. Il est lié à la Charente puisqu’il est né à Cognac et est venu à Angoulême. D’ailleurs, rappelons qu’en novembre dernier, des parties des squelettes du père et des grands-parents de François Ier ont été découverts à la cathédrale d’Angoulême ! François Ier s’est notamment arrêté à Angoulême en 1526 et a été blessé lors d’une chasse au cerf ; c’est à cette occasion qu’il est passé au château de l’Oisellerie !

3) La musique de la Renaissance : Un autre groupe d’élèves a enfilé des costumes de la Renaissance et s’est essayé à la danse de la pavane (voir photos), sur la musique « Pavane » de Thoinot-Arbeau, compositeur français du 16e siècle.

Cette sortie a été l’occasion, pour les élèves, d’aborder l’histoire et l’histoire des arts qui sont à leur programme, d’une autre façon. Ils ont pu découvrir un rare spécimen des châteaux de la Renaissance en Charente, classé Monument Historique.

Portfolio

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 Anne Quelard

Partager

     

Dans la même rubrique

 Les 5e Everest au château de l'Oisellerie (La Couronne)
 Visite du château de Castelnaud et de Sarlat