Les voyages de René Caillié publié le 29/01/2010  - mis à jour le 24/10/2013

René Caillié naquit à Mauzé le 19 novembre 1799. Son père a été envoyé au bagne et il est élevé par sa mère à Rochefort. Orphelin à 12 ans, il revient à Mauzé où il est accueilli par son oncle.

 C’est là que, dit-on, il a pris sa passion pour les voyages.

A cette époque, l’Afrique intérieure était défendue d’accès à tout étranger. Après toute une vie d’aventures décevantes et un retour sans gloire à Mauzé,

 En 1830 , il se maria avec Caroline Tessier qu’il rencontra a Bourg-la-Reine.
 En 1837 , il fut nommé maire de la ville de Champagné il donna sa démission peu après.
 En 1838, il s’éteignit a l’âge de 38 ans

Le premier voyage : le 27 avril 1816 il embarque comme moussaillon sur la Loire, un navire à destination du Sénégal. Il y séjourne quelques mois, mais sans ressources financières, il doit rentrer en France.

Le deuxième voyage : quelques années plus tard, en 1824, il est de retour en Afrique .Il préfère voyager seul et choisit de séjourner chez les maures pour apprendre l’arabe et les pratiques musulmanes.

Le troisième voyage : en avril 1827 il quitte Saint-Louis avec une petite caravane et sous couvert d’une nouvelle identité. Un an plus tard, le 20 avril 1828, ayant survécu aux fièvres et au scorbut, il entre dans Tombouctou. Mais la splendeur de la ville n’est plus, Tombouctou est affaiblie par les guerres et les pillages, et René Caillé est déçu par la cité qui l’a fait tant rêvé même s’il reconnaît : "il y a je ne sais quoi d’imposant à voir une si grande ville élevée au milieu des sables, et l’on admire les efforts qu’ont eu à faire ses fondateurs".

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 Webmestre

Partager

     

Dans la même rubrique

 Horaires des cours
 Horaires des sonneries
 Collège René Caillié
 Les voyages de René Caillié
 Equipe administrative