Les articles des élèves et les photos du mercredi publié le 10/09/2015

Lundi

Spéléologie

Pour faire de la spéléologie, il faut : un casque avec une lampe, une combinaison et des vieilles baskets. On a marché jusqu’à la grotte de la briquette, avec notre animateur Antoine et on a découvert de l’argile, des cristaux et du calcaire. On est passés dans de petits tunnels. Dans une salle, il n’ y avait que des cristaux. On a rampé dans un tunnel dans le noir complet avant de ressortir. C’était un moment instructif, angoissant et sympathique !

Marina, Alizée et Roxanne.
Via Ferrata

C’est Timothée, le moniteur, qui nous a fait faire l’activité. Il nous a munis d’un baudrier, de casques, de longes suivies de mousquetons. Puis nous sommes montés dans le minibus pour nous amener à la la falaise. Sur le petit chemin, à pieds, il y a eu des chutes, mais arrivés au grand rocher, on était soulagés. Nous sommes montés un par un, suivis de Mme Geneau qui prenait des photos sans relâche. Nous sommes arrivés sous le rocher pour poser nos sacs. Il était temps qu’on aille faire la via ferrata : certains avaient peur mais nous avons tous réussi. A la fin, Timothée nous a fait descendre en rappel, nous étions au milieu des airs. Nous avons mangé un bon goûter et nous sommes rentrés.

Caitlin R. , Maëva L., Garance C., Léane B.

Accrobranche

L’activité est assez difficile, contrairement à ce que nous pensions : c’est finalement très sportif. Le groupe a aimé l’accrobranche mais c’était effrayant à certains moments. Il y a eu beaucoup de communication et de fous rires entre amis. Nous avions de beaux paysages et avons vu la rivière en contre-bas. Les professeurs, les élèves et les moniteurs ont souvent crié de peur et de joie. Une super tyrolienne a terminé cette belle après-midi.

Patrick H., Clément, Mattéo et Jonathan.

Viaduc de Garabit

On est arrivés au viaduc, on l’a observé, il était en parfait état. Un guide, italien, nous a expliqué l’histoire du viaduc : c’est Léon Boyer qui a imaginé les plans et Gustave Eiffel, d’origine allemande, qui l’a construit. La construction était garantie pour 80 ans. Une fois achevé, il fallait qu’un train passe : un « idiot du village » s’est proposé pour le conduire, il est passé pile par pile et il a survécu ! Et maintenant, c’est un viaduc historique.

Kevin D., Antonin L., Dorian D.

Mardi

Randonnée

Quand nous sommes arrivés, il y avait un magnifique paysage avec un gouffre, également des vautours que le moniteur appelait des « poulets géants ». Nous avons ensuite parlé de la formation des montagnes puis nous avons exploré un plateau. Après le repas, nous sommes allés observer les bois puis nous avons pris le goûter et sommes remontés en bus.

Clément P., Nicolas B., Charles B.

Portfolio