Présentation de l’U.P.I. du collège A. Lambert

Unité Pédagogique d’Inclusion
publié le 22/03/2010,

La classe

Présentation :

L’Unité Pédagogique d’Intégration (UPI) du collège Arsène Lambert de Lencloître existe depuis la rentrée scolaire 2008. Elle accueille jusqu’à 10 jeunes âgés de 11 à 16 ans, dont les difficultés rendent compliquée une scolarité à temps plein en classe ordinaire.

Définition d’une Unité Pédagogique d’Intégration

Les Unités Pédagogiques d’Intégration ont été créées dans certains collèges pour accueillir des pré-adolescents ou des adolescents handicapés « qui peuvent tirer profit, en milieu scolaire ordinaire, d’une scolarité adaptée à leur âge et à leurs capacités ».
Les objectifs des UPI sont, d’une part « de scolariser ces élèves, même très partiellement, dans des classes ordinaires », d’autre part «  de les faire participer le plus possible à la vie de la communauté scolaire ». Circulaire n° 95-125 du 17 mai 1995, texte fondateur des UPI

Qui sont les élèves accueillis au sein de ce dispositif ?

Ce dispositif permet donc d’accueillir collectivement dans un collège des élèves porteurs de handicap qui ne peuvent s’accommoder des contraintes, parfois lourdes, d’une classe ordinaire. Ce qui n’empêche que les élèves admis au sein de l’UPI doivent pouvoir «  assumer les contraintes et les exigences minimales de comportement qu’implique la vie au collège et pouvoir acquérir une capacité de communication compatibles avec les enseignements scolaires, les situations de vie et d’éducation collectives. »
Circulaire du 17 mai 1995.

Ces élèves sont des collégiens et bénéficient des meilleures conditions d’accompagnement rééducatif ou thérapeutique, par la signature d’une convention entre le collège et le service spécialisé intervenant au sein même de l’établissement scolaire.

Quels aménagements particuliers ?

Chaque jeune arrivant à l’UPI est au centre d’un Projet Personnalisé d’Intégration qui est élaboré en fonction de l’identification des besoins et des potentialités de l’élève. Ce projet définit des objectifs adaptés, la mise en œuvre d’aides spécifiques nécessaires et précise les conditions pour une évaluation régulière adaptée.
La présence d’élèves au profil particulier est une source d’enrichissement pour chacun, permettant d’expérimenter dans la vie quotidienne les valeurs de tolérance et de solidarité.
« Le civisme, la solidarité, le respect des autres et de leurs différences sont des valeurs reconnues et promues par l’institution scolaire toute entière. »
Circulaire du 17 mai 1995.

Comment un jeune est-il orienté en UPI ?

« Ce sont les parents qui doivent s’adresser à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (M.D.P.H.). Une Equipe Pluridisciplinaire (E.P.) élabore un Projet Personnalisé de Scolarisation (P.P.S.) après l’évaluation de la situation globale et des besoins de l’élève. Ce projet définit l’orientation scolaire mais aussi les accompagnements qui semblent nécessaires. Après avoir été transmis aux parents, le P.P.S. est soumis à la Commission des Droits de l’Autonomie (C.D.A.).
La C.D.A. se prononce sur l’orientation propre à assurer l’insertion scolaire de l’élève handicapé et désigne les établissements ou services correspondant aux besoins de l’adolescent. Les décisions de la commission sont motivées et notifiées par le président de la C.D.A. aux parents.
Enfin, après la décision de la C.D.A., l’Equipe de Suivi de la Scolarisation (E.S.S.) va veiller à la bonne mise en œuvre du P.P.S., et pourra, si cela est nécessaire, proposer une révision de l’orientation.
 »
Loi n° 2005-102 du 11 février 2005 - Décret n° 2005-1752 du 30 décembre 2005

Comment fonctionne l’UPI ?

Les élèves de l’UPI sont confiés à un enseignant spécialisé qui organise les activités pédagogiques et éducatives adaptées. Chaque élève est intégré en fonction de ses capacités cognitives et de son âge au sein d’une classe ordinaire du collège. Pour l’année 2009/2010, les collégiens de l’UPI assistent, en moyenne, à sept heures de cours en classe ordinaire, dans des disciplines variées : Français, Mathématiques, Histoire/Géographie, Education Physique et Sportive, Technologie, Sciences Physiques, Sciences de la Vie et de la Terre, Musique, Arts Plastiques, Espagnol.
Mais outre la poursuite des acquisitions scolaires dans les domaines de l’enseignement général, les jeunes de l’UPI effectuent une préparation à la vie professionnelle sous forme de découverte d’entreprises, de stages d’observation et d’enseignement de la Vie Sociale et Professionnelle.

Principaux axes de travail :

- Faire connaître et reconnaître l’UPI au sein de l’établissement
- Permettre l’intégration sociale de ces élèves
- Développer l’autonomie
- Développer et renforcer les connaissances scolaires

Conclusion

L’UPI a vocation de permettre à chaque élève d’acquérir un statut de collégien à part entière. Cette classe est un palier dans le processus éducatif. Un enseignement adapté et le plus souvent individualisé est nécessaire pour répondre au besoin de chacun et permettre à ces jeunes d’entrer dans une dynamique de réussite et de progrès afin qu’ils puissent reprendre confiance en eux et bâtir pas à pas leur avenir au sein de notre société. C’est au contact de jeunes de leur âge qu’ils apprennent à appréhender le monde qui les entoure tout en permettant, conjointement, de sensibiliser les collégiens à l’intégration de la différence, quelle qu’elle soit.


Agenda

<<

2018

>>

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Navigation

Articles de la rubrique

  • Présentation de l’U.P.I. du collège A. Lambert

Liens incontournables