Corrigé du Brevet blanc (mai 2010)

questions et paragraphe Education civique
publié le 15/06/2010,
par  AUSSUDRE Eric

QUESTIONS

1. En 2004, le Darfour, au Soudan connaît une grave guerre civile qui voit le massacre des populations civiles innocentes par les milices arabes Jenjawids.

2. L’ONU intervient tout d’abord par l’intermédiaire du Conseil de sécurité qui vote une résolution sommant le pouvoir soudanais de mettre fin aux violences. Dans un deuxième temps, l’ONU envoie des casques bleus au Soudan pour s’interposer entre les combattants et les désarmer. Puis le secrétaire général de l’ONU annonce la création d’une commission chargée d’enquêter sur un éventuel génocide au Darfour. Enfin, le conseil de sécurité adopte une nouvelle résolution promettant l’aide internationale en cas de signature d’un accord de paix.

3. Le but est d’ « écarter les menaces à la paix » .

4. L’ONU peut décider de mesures n’impliquant pas le recours à la force armée pour donner effet à ses décisions. C’est le cas au Kosovo où elle est chargée d’administrer le territoire et la population, au Sierra Leone où elle a supervisé l’organisation des élections présidentielles ou en Afghanistan où elle a apporté une aide humanitaire et matérielle. L’ Onu peut également décider d’une intervention militaire dans le but de rétablir la paix et la sécurité internationale. Cela a été le cas au Koweït, en Côte d’Ivoire ou au Congo.

PARAGRAPHE EDUCATION CIVIQUE

L’Organisation des Nations unies, qui regroupe la quasi-totalité des pays du monde, joue un rôle important pour assurer la sécurité internationale.
L’ONU a pour but principal le maintien de la paix et de la sécurité internationale. Créée en 1945 au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, elle fait coopérer et discuter tous les pays-du monde au sein d’une Assemblée générale. C’est le rôle du Conseil de sécurité de prendre des résolutions conformes aux buts et aux moyens d’actions définis dans la charte des Nations unies.

L’ONU peut décider de mesures politiques, humanitaires ou matérielles dans des situations internationales délicates. Cela a été le cas au Sierra Leone où elle a supervisé l’organisation des élections présidentielles, ou en Afghanistan où elle a apporté une aide humanitaire et matérielle.
L’ONU dispose également de moyens de pression envers les Etats membres. Le Conseil de sécurité vote des résolutions qu’ils doivent respecter sous peine de sanctions internationales. Le gouvernement soudanais a ainsi dû céder aux exigences de l’ONU à la suite des massacres du Darfour. Pour s’interposer entre les combattants et aider les États à faire appliquer les cessez-le-feu, l’ONU dispose aussi d’une force armée, les casques bleus, qui ont par exemple été envoyés en Côte d’Ivoire ou au Congo. En dernier recours, si un État refuse de se plier aux exigences du Conseil de sécurité, l’ONU peut autoriser l’emploi de la force par une coalition composée de militaires venus de divers pays membres. Cela a été le cas au Koweït en 1991 après l’invasion du pays par l’Irak.
Par son action humanitaire, politique, matérielle et diplomatique, l’ONU a un rôle important dans la sécurité internationale, même si son pouvoir n’est pas absolu face à la volonté de la superpuissance américaine.


Navigation