Une rencontre au sommet publié le 21/03/2018

Les élèves de 3E rencontrent madame Badinter

Mercredi 14 mars : la Paris technologique.

Après l’arrivée à Paris, 20 élèves de 3E, vont découvrir le Paris technologique. Musée des arts et métiers et visite du Parc de la Villette avec pour point d’orgue l’exposition sur les effets spéciaux.

dsc03027

De retour à l’auberge de jeunesse, ils ont eu la surprise d’avoir une séance cinéma !

Mercredi 15 Mars : C’est le grand jour orienté vie politique et intellectuelle.

Après avoir arpenté les anciens lieux de pouvoir royal (le Louvre, les Tuileries), les élèves arrivent au palais Bourbon, siège de l’Assemblée nationale qu’ils vont pouvoir visiter.

dsc03050

Après une petite marche vers le quartier latin (quartier des étudiants depuis le Moyen Age), les élèves sont accueillis par M Bianco, proviseur du Lycée Montaigne où ils vont rencontrer madame Badinter.

Triomphant de leur timidité et de l’impressionnante aura de leur interlocutrice, certains commencent à se lancer : droit des femmes à l’avortement, violences conjugales, égalité hommes-femmes, harcèlement. Autant de thèmes, parfois ancrés dans l’actualité récente, auxquels madame Badinter répond avec clarté et équilibre, ses arguments faisant mouche. Chacun retiendra son moment fort. A l’issu de l’entretien, petite séance photo pour immortaliser l’instant. Je retiens en particulier un jeune rugbyman qui nous confesse à ce moment "qu’aucune femme ne lui a jamais fait cette impression".

dsc03064-2

Grand moment, grand honneur. Espérons que madame Badinter nous fera la grâce de renouveler l’expérience !

Retour à l’auberge, où la plupart des élèves regardent le match du SA XV pour se remettre de leurs émotions (et Cerise sur le gâteau : Angoulême gagne).

Jeudi 16 Mars : dernier jour. Le Paris touristique et historique.

Lesté de leur sac à dos, toute l’équipe arpente les champs Elysées, le shopping manque de nous faire louper le bateau mouche !

dsc03073

Puis déjeuner à la brasserie George V avant de visiter les Invalides. Ultime génuflexion devant le tombeau de Napoléon avant le retour à Angoulême !

Que de souvenirs !