Journée de la mémoire des Génocides publié le 29/01/2018

27 janvier

Comment les Juifs et les Tziganes d’Europe
ont-ils été exterminés par les nazis ?

À partir de 1940, les Allemands commencent à massacrer les populations juives et tziganes dans les régions qu’ils occupent à l’Est de l’Europe.
L’extermination totale des Juifs a été décidée le 20 janvier 1942 à la conférence de Wannsee. Cette extermination se nomme la « solution finale ».
Comment les nazis mettent-ils en œuvre l’extermination des Juifs et des Tziganes ?

Tout d’abord, en septembre 1939, les Allemands envahissent la Pologne. Les nazis forcent les Juifs à vivre dans des ghettos qui sont des quartiers isolés du reste de la ville par des murs ou des barbelés. Les allers-venues sont contrôlées et limitées. La famine se fait très vite sentir dans les ghettos. Il y aussi des maladies comme le typhus qui se déclarent. Les Allemands y font régulièrement des rafles : ils prennent des Juifs et les déportent.

Puis en juin 1941, les Allemands envahissent l’URSS. Les Einsatzgruppen, sont des groupes de SS, aidés d’auxiliaires locaux. Ils sont chargés de pénétrer dans des villages. Ils obligent les Juifs à quitter le village et les entraînent dans des endroits isolés. Ils les obligent à se déshabiller pour être fusillés. Les cadavres sont empilés dans des fosses.

Enfin, à partir de la fin de 1941, les nazis construisent des camps pour y exterminer les Juifs et les Tziganes. À Auschwitz, les déportés arrivent en train. Ils étaient déchargés sur un quai où les hommes et les femmes étaient séparés.

selection_a_auschwitz

Ensuite ils déposaient leur bagage dans un entrepôt. Enfin, ils passaient devant un médecin qui décidait s’ils étaient aptes à travailler ou non, c’est ce qu’on appelle la sélection. S’ils ne sont pas aptes au travail, ils étaient envoyés dans les chambres à gaz. Les nazis disent aux Juifs qu’ils vont se doucher. Après s’être déshabillés, ils sont enfermés. Les nazis déversent du Zyklon B, un puissant insecticide, qui asphyxie les Juifs. Les cadavres sont envoyés dans des fours crématoires.
Ceux qui travaillent sont exploités et beaucoup meurent d’épuisement suite aux efforts physiques demandés alors qu’ils sont très peu nourris. Des maladies se développent également.
À Auschwitz, les Tziganes étaient entourés de fils barbelés et enfermés en famille. En août 1944, les familles ont été déportées vers des camps de travail et tous ceux qui n’étaient pas aptes au travail ont été gazés.

Pour conclure, il y a plusieurs étapes au génocide des Juifs : les ghettos ont fait plus de 800 000 morts, les Einsatzgruppen ont fait plus de 1,3 millions de morts. Les camps de concentration et les centres de mise à mort ont entraîné la mort de plus de 3 millions de personnes.
240 000 Tziganes ont également été exterminés, soit le tiers de la population tzigane de 1939.
En outre, les malades mentaux ont également été exterminés : 70 000 malades mentaux ont été euthanasiés.