Classe à projet Bilbao 2016-2017 publié le 03/07/2017

Une expérience riche en découvertes pour les 4èmesBE

L’échange proposé pour la 3ème année avec l’établissement Ikastola Lauro de Loiu proche de Bilbao au Pays Basque espagnol a permis à 25 élèves de 4èmeBE regroupés autour de ce projet de tisser des liens avec des correspondants et d’approfondir leurs connaissances en langue vivante tout au long de l’année scolaire.

Un premier contact a été pris en France avec l’accueil des élèves basques espagnols du 11 mars au 17 mars 2017. Puis les correspondants français ont pu vivre à l’heure espagnole du 6 mai au 12 mai 2017.

Les visites et diverses activités prévues au programme en Espagne ont été exploitées et développées pendant et après le séjour.

Cette année, les élèves ont découvert une nouveauté au programme avec la visite de la forêt de Oma (el bosque de Oma). Ce fut une belle rencontre avec le Land art à travers les oeuvres très colorées d’un artiste originaire de Bilbao, Agustín Ibarrola.

 De belles créations ont été réalisées à l’occasion du concours de selfies dans le centre-ville de Bilbao.
Des prix ont été décernés à plusieurs groupes de photographes en herbe.
=> Un 1er prix ex aequo (44 points) a été remis pour la régularité à 2 groupes (Adrien, Brice / Emma, Laurine, Louan, Romane)
=> Le prix spécial du jury pour l’originalité a été remis à 1 groupe (Alicia, Clémence, Elisa, Marjolaine)
Bravo à tous les participants pour leur bonne humeur et leur créativité.

 Un carnet de voyage a été transmis aux élèves pendant le séjour puis complété avec les divers enseignants qui ont participé au projet (Espagnol, Arts Plastiques, SVT).

 La création d’un PADLET (mur interactif, outil numérique) a vu le jour en cette fin d’année scolaire grâce à la collaboration active des élèves (illustrations et commentaires). Outil à la disposition des familles et de leur enfant.

 D’autres travaux autour de cet échange ont été menés pendant l’année (diaporama, recherches, ...).

L’équipe enseignante remercie les élèves et leurs familles de s’être investis dans cet échange.