Visite de Rochefort et de l'Hermione publié le 10/10/2013

DEUX CLASSES DE 4e METTENT LES VOILES

Les classes de 4èC et 4èG ont effectué une sortie à Rochefort le Jeudi 19 Septembre accompagnés de M Dessus et M Damay, leurs professeurs d’histoire, de Mme Matrat, documentaliste et d’Emilie Berbesson, assistante d’éducation.

DSCN0098

Nous avons visité le chantier de l’Hermione, la réplique d’une frégate du XVIIIè siècle. Les élèves et les professeurs ont pu monter à bord et visiter l’intérieur du navire. Les frégates étaient des navires de guerre qui escortaient des bateaux de marchandises plus gros.

DSCN0088

Le projet a pour but la traversée de l’Atlantique jusqu’à Boston en 2015, pour rappeler le voyage du marquis de La Fayette en 1780 venu annoncer aux colons américains révoltés contre l’Angleterre, l’aide militaire française.
Le chantier à débuté en 1997 et en est presque à sa fin puisqu’il ne reste plus qu’un an de travail. L’Hermione est l’exacte réplique du bateau du XVIIIe siècle des canons jusqu’aux cordages.
Les cordages qui équipent le navire ont été fabriqués à la Corderie royale à partir de chanvre. Le bâtiment est gigantesque puisqu’il faut pouvoir fabriquer des cordes d’une longueur de 200 m sachant qu’au départ les fils ont une longueur de 300 m.
Le Musée de la marine que nous avons pu voir aussi, explique les techniques de construction de bateaux à la même époque que l’Hermione grâce à des maquettes (voir photo)

L_Hermione

Les conditions à bord d’un bateau à voiles étaient particulièrement pénibles. On faisait embarquer sur des frégates comme l’Hermione plus de 300 hommes et 16 officiers. Par temps calme, le pourcentage de pertes humaines sur le bateau pouvait être de 10 %. La première cause de décès était la maladie car les matelots vivaient dans des conditions déplorables où l’hygiène était inexistante et les maladies fréquentes. La preuve, pour se laver il fallait attendre qu’il pleuve.
En plus des matelots et des officiers, ont pouvait trouver à bord un chirurgien, un aumônier et différents responsables pour les corps de métiers : maître charpentier, maître coq, maître canonnier.
La vie à bord était rythmée au son d’une cloche toutes les demi- heures.
Voici une coupe de l’Hermione qui permet d’imaginer l’intérieur et la vie à bord (voir photo)

IMG_0879

Chloé Bonnet et Margaux Gréverie