Un Poilu au CDI publié le 12/12/2016

Depuis 2014, le CDI commémore le centenaire de la Première guerre mondiale : deux prix littéraires ont été organisés avec la médiathèque de Haute-Saintonge et son secteur jeunesse, à l’occasion desquels les élèves ont pu rencontrer des auteurs jeunesse passionnés par la Grande guerre. Les expositions sur la "Grande Guerre" et sur "La Grande guerre en Haute-Saintonge", réalisées par les Archives départementales, site de Jonzac, ont été présentées aux élèves qui ont pu participer à un concours par questionnaire (élaboré avec l’aide d’élèves) et gagner le livre de leur choix offert par le foyer socio-éducatif.
Depuis le 21 novembre dernier, et grâce à la médiathèque de Haute-Saintonge, l’exposition " Georges Léas, un Charentais à Verdun "est installée au CDI jusqu’au 15 décembre inclus. Les élèves découvrent l’histoire du soldat sur les 12 panneaux de l’exposition et répondent à un questionnaire préparé avec l’aide d’un élève de troisième, Maxime G., qui a prêté pour l’occasion une (petite) partie de sa collection personnelle d’objets de la Grande guerre, de quoi rendre plus concrètes les terribles épreuves vécues par les soldats, en particulier pendant les 300 jours de la bataille de Verdun durant laquelle Georges Léas a perdu la vie. C’est grâce à l’écrivaine Judith Rapet, dont le grand-père Eutrope était un camarade de Georges et à laquelle ont été confiées les lettres du soldat adressées à sa famille, à son amie Mathilde et découvertes dans le grenier de la maison familiale à Vanzac, que l’on connaît aujourd’hui son histoire. L’écrivaine a d’ailleurs indiqué dans sa conférence du 7 mai 2016 à Verdun qu’elle rend ainsi hommage, dans son ouvrage " Le disparu du bois de la Caillette" à tous les soldats dont la jeune vie a été brisée à Verdun.

Portfolio

Impression

  Imprimer
  L'article au format pdf

Auteur

 documentaliste

Partager

     

Dans la même rubrique

 Un Poilu au CDI
 Exposition sur le Première guerre mondiale