Option Latin

Information aux élèves et aux parents de 6ème
publié le 13/05/2012, mis à jour le 15/05/2012,
par  Webmestre

Informations sur l’ option Latin

L’ année scolaire approche de son terme et les parents de 6ème vont avoir la possibilité au troisième trimestre d’ inscrire ou non leur enfant à l’option Latin.
Cet enseignement optionnel facultatif commence en cinquième, au rythme de deux heures hebdomadaires, et se poursuit en 4ème et 3ème avec trois heures hebdomadaires.

A qui s’adresse l’option Latin ?
- À tout élève motivé par la découverte d’ une autre civilisation, manifestant de l’intérêt pour la mythologie gréco-latine, curieux de découvrir une autre langue, l’origine des mots français, les arts.

Pourquoi faire du Latin ?

- Faire du Latin est un plus pour le cours de Français : en effet, l’élève qui étudie la langue latine devient plus sensible au sens des mots de la langue française, comprend mieux leur orthographe quand il a étudié la racine latine qui leur a donné naissance (75°/° des mots français viennent du Latin). Il acquiert progressivement et régulièrement pendant les trois années de Latin davantage de vocabulaire en Français. Cet apprentissage
l’ amène en permanence à s’ interroger sur sa langue maternelle et son fonctionnement.
Cela ne peut que l’aider dans l’ acquisition de la compétence 1 (maîtrise de langue française) dont l’obtention est indispensable pour le socle commun en 3ème.

- Pratiquer la langue latine permet aussi de réfléchir aux autres langues (Anglais, Allemand, Espagnol...). En effet, une grande partie de l’Europe a été au contact de la civilisation romaine et conserve donc dans ses langues des traces du Latin.
Ainsi du latin « nox, noctis » (la nuit) pourra-t-il déduire selon les langues vivantes qu’ il aura choisies, « night » en Anglais, « nacht » en Allemand, « noche » en Espagnol ou « notte » en Italien ; il comprendra alors le terme « noctambule » ou « nocturne » ; quand il aura découvert le mot latin « dies » (le jour), il le rapprochera de « day » en Anglais, « dia » en Espagnol...

- Les programmes de Latin incluent l’étude de nombreuses oeuvres d’ art sous différentes formes (fresques, mosaïques, sculpture, architecture...), l’élève se familiarise ainsi progressivement avec le lexique et la méthodologie propres à l’ analyse des tableaux ou de la sculpture et
s’entraine à relier les oeuvres étudiées à des oeuvres plus récentes pour exercer sa réflexion et son esprit critique. Cet aspect de l’enseignement lui sera utile pour la nouvelle épreuve du Brevet des Collèges : Histoire des Arts.

- De plus, en cours, les élèves sont amenés à réaliser des recherches sur la civilisation romaine à l’aide de l’outil informatique et à présenter leur travail à la classe sous forme de Préao. Ceci permet l’ acquisition de nouvelles compétences informatiques (méthodologie de la recherche, utilisation de divers logiciels...) nécessaires à l’ obtention de la compétence 4 du socle commun (B2i).

- L’apprentissage du Latin permet également d’ acquérir une culture humaniste ( compétence 5 du socle commun). En effet, à travers la civilisation romaine, l’élève est amené à s’ interroger sur les origines de notre mode de vie, de pensée, sur les arts, sur la naissance et l’ évolution de la démocratie (compétence 6 sociale et civique)…bref, sur l’ identité de notre culture contemporaine et européenne.
En découvrant les grands textes littéraires latins, il pourra les rapprocher de certains textes littéraires français qui en sont issus et mieux en saisir le sens et l’évolution à travers les siècles.
- Cette culture humaniste est enrichie par l’étude de l’histoire des arts à travers les sites archéologiques et des principaux monuments de la Rome antique.

- Le Latin est en outre pris en compte dans le contrôle continu pour
l’obtention du Diplôme National du Brevet. En effet, il est précisé au bulletin officiel du 5 octobre 2000 : « … sont également pris en compte, les points obtenus au-dessus de la moyenne de dix sur vingt, dans l’ un des enseignements optionnels facultatifs choisis par l’ élève, à savoir : le latin (ou une langue régionale), le grec. »
Le Latin peut donc faire gagner des points aux élèves pour l’ obtention du D.N.B. … mais n’ en fait pas perdre même si l’ élève n’ a pas la moyenne !
L’option Latin donne-t-elle beaucoup de travail à la maison ?

- Non, car il n’ y a jamais de leçons ni d’ exercices à faire pour le cours suivant. Quant aux devoirs, qui sont toujours annoncés à l’ avance, ils sont préparés en cours avec le professeur. L’élève doit ensuite prendre un peu de temps à la maison pour réviser une dernière fois avant le contrôle.

Il est à noter que si l’ élève prend l’ option latin, il ne pourra pas
s’ inscrire à l’ autre option qui est proposée en troisième :
l’ option DP3 (découverte professionnelle 3 heures) car il n’ est pas possible de cumuler deux options.

Le professeur de Latin, Mme Marocci


Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Navigation

Articles de la rubrique