Accueil C.D.I. "Tous les...
Accueil C.D.I. "Tous les...

"Tous les livres que j'ai écrits ont un côté thriller" publié le 31/03/2021  - mis à jour le 02/04/2021

Dans le cadre du Prix des Incorruptibles, les élèves de 3C ont eu l'occasion de lire le roman de Nathalie Bernard Keep Hope. Mardi 30 mars, ils ont eu la chance de la rencontrer et d’échanger avec elle.

Dans le cadre du Prix des Incorruptibles, les élèves de 3C ont eu l’occasion de lire le roman de Nathalie Bernard, Keep Hope.

group_def_1

Le Kamishibaï : Lucie, Tanguy, Théo

Les élèves ont été initié en janvier au kamishibaï par Mme Tessier, professeur-documentaliste du lycée.
Lucie et Tanguy ont choisi le passage-clé qui donne les détails de l’accident du père de Meika et qui explique également comment elle a été enlevée. Lucie a dessiné 3 planches, Tanguy a préparé le texte.
A l’arrivée de l’auteur, Lucy, Tanguy et Théo ont offert à l’auteur une lecture illustrée grâce au kamishibaï.
Bravo pour cette belle prestation qui nous a plongé au cœur du roman.

kamishibai_1
kamishibai_4_red
kamishibai_auteur_red

Un échange très vivant

A la suite de cette prestation, les élèves ont posé leurs questions à l’auteur. Les sujets abordés ont été nombreux :

  • Comment vous vient l’inspiration pour écrire ?
    En août 2014, je retapais la cabane de mon jardin quand j’ai eu l’idée d’une histoire au Québec avec une amérindienne. Le prénom Nita s’est très vite imposé, ainsi que l’idée d’une rencontre avec un ours. Ainsi est né le premier volume de la trilogie 7 jours pour survivre.
    3 étapes pour écrire : les idées + les recherches + un voyage
    Le voyage : 15 jours passés au Quebec, voyage en hydravion, un ours,…
    Après un an à écrire l’histoire, une rencontre fortuite avec Frédéric Portalet, scénariste lui a donné des idées d’un scénario de policier. Elle a donc associé ce scénariste à la paternité du livre (son nom figure sur la couverture)
  • Y-a-t-il une morale à votre histoire ?

La morale n’est pas l’objectif mais le souhait est que les gens se posent des questions.
Exemple : dans Keep Hope, une ado se retrouve seule avec presque rien dans la nature, ni pour se chauffer, ni pour manger. La question serait « Est-ce que je serais capable de vivre seul ainsi ? Saurais-je me débrouiller pour survivre ? »

  • Les liens avec l’actualité

L’actualité a parfois des résonances ou est source d’inspiration. En 2014, Nathalie Bernard a lu dans Libération qu’une jeune fille, Nita Fontaine avait été enlevée au Canada. Un scandale national avait éclaté à ce sujet, de nombreuses jeunes filles n’étaient pas recherchées activement par les forces de police. La raison en étaient leurs origines, elles étaient toutes amérindiennes. On délaisse cette population. « "Un fait divers se retrouve dans mon histoire. Du coup, j’ai rajouté les détails. Et ensuite, j’ai écrit Sauvages, l’histoire d’un amérindien à qui ont veut faire oublier ses origines dans un pensionnat. Ces pensionnats ont vraiment existés." a expliqué Nathalie Bernard.
Pour écrire D.O.G., je suis allée voir un psychologue spécialiste des addictions des jeunes adolescents pour les jeux vidéos.
Dans la série Silence, romans pour les 8-12 ans, elle s’inspire de son travail de guide dans un château. Ce fut son travail pendant longtemps.

kamishibai_3_red
  • Le temps de l’écriture

Il me faut environ 1 an pour écrire un livre sauf si je suis aidée par un scénario. Pour Keep Hope et D.O.G., Frédéric Portalet a écrit 7 à 8 pages de scénario d’enquêtes, ainsi mon travail a été plus rapide, il ne m’a fallu que 5 mois pour écrire ».
Nathalie Bernard écrit tous les jours mais pas en non-stop toute la journée.

  • Un nouveau livre à paraître : Les nuées

« Je viens de finir un livre, Les nuées, qui sortira en août 2021, c’est une dystopie. L’histoire commence dans une station spatiale en 2025 et se poursuit 400 ans plus tard. »

  • Le processus d’écriture

Tout d’abord, j’écris un premier jet et je le soumets à mon éditeur, Thierry Magnier pour qu’il me dise si l’idée, le texte lui plaît. Si la réponse est positive je relis mon premier jet et je peaufine.

« je peaufine, je peaufine, jusqu’à ce que ce soit parfait »
En règle général, je fais environ trois jets et une vingtaine de relectures.

  • Son parcours

Après le Bac, Nathalie Bernard a fait des études en faculté d’histoire de l’art, elle aimait peindre, sculpter, faire de la photographie. Mais comment en vivre ?
A 20 ans, elle a écrit un pastiche de Voyage au bout de la nuit de Céline mais elle l’a laissé dans un tiroir.
A 25 ans, en Maîtrise, elle fait le pari avec un ami, lui aussi auteur, d’écrire un roman. Chacun écrit son texte, ils se relisent, commentent leur travaux. Le texte qui émerge est Né d’entre les morts , une histoire de vampire. Elle le propose aux éditions Denoël qui l’acceptent et l’éditent.
Elle a fait beaucoup de métiers différents : serveuse, garde d’enfants, employé dans une librairie, journaliste dans une radio pour interviewer des auteurs,..
Elle vit totalement de sa plume depuis 6 ans.

Les dédicaces

Pour finir la rencontre les élèves ont demandé des dédicaces à l’auteur sur des livres qu’ils avaient achetés ou sur leur dessins ou encore sur les livres du CDI pour transmette leur plaisir de lire aux autres élèves.

groupe_2_red-3
Portfolio